FOM : Appui aux très petites entreprises à travers la formalisation

Jacaranda
La Présidente de FOM, Fiona Tsiranana, avec Mme Jackie, la micro-entrepreneure de Mahitsy.

Pour le groupement patronal Fikambanan’ny Orinasa Malagasy (FOM)  la relance économique passe par l’efficacité des entreprises

Mme Jackie fait partie de ces micro-entrepreneurs qui veulent réussir. Propriétaire d’une petite entreprise de décortiquerie, de provenderie, et d’une petite unité avicole sise à Mahitsy, elle fait actuellement son chemin vers la réussite.

Entraide

Une réussite qui n’a pas laissé insensible la Fikambanan’ny Orinasa Malagasy (FOM) qui a décidé de lui venir en aide. Mercredi dernier, une délégation de la FOM, dirigée par son Président Fiona Tsiranana s’est déplacée à Mahitsy pour visiter l’exploitation de Mme Jacquie et étudier ainsi les moyens de l’appuyer dans son initiative. Une manière en tout cas pour la FOM  de pratiquer la philosophie  d’entraide  et de constater sur terrain les problèmes subis par les micro-entreprises et de les appuyer en conséquence. « Sur place nous avons pu constater que les problèmes rencontrés par Mme Jackie se situent au niveau du ravitaillement en matières premières pour sa provenderie, à l’accès aux marchés aux coûts élevés des aliments pour les poulets. Elle a également besoin de rénover ses matériels »  explique un membre de la FOM qui va partager le cas  de cette entrepreneure rurale à l’ensemble des membres.  « On va par la suite essayer de trouver les moyens pour aider Mme  Jackie, afin qu’elle réussisse son petit business et trouver des solutions pérennes à ses problèmes ».

Entreprenariat

Créée en 2017, la FOM  est un groupement professionnel, qui milite pour le développement et l’appui selon les besoins des très petites et moyennes entreprises dirigées par ses membres en particulier pour les femmes et les jeunes. « Nous basons notre philosophie sur le concept du « Fihavanana malagasy » appliqué à l’entreprenariat, c’est-à-dire promouvoir l’échange entre les membres, mettre en place de réseau de partenariat entre les membres, avoir un œil particulier pour les très petites entreprises dans toutes les régions de Madagascar pour un développement harmonieux sans discrimination ».  précise Fiona Tsiranana. L’intégration de ces petites entreprises dans le secteur formel figure parmi les actions prioritaires de la FOM. « Nous sensibilisons les très petites entreprises,  sur l’importance de la formalisation administrative de leurs activités,  car c’est une des clés  pour obtenir des financements,  et trouver des partenaires. Pour cela nous travaillons en étroite collaboration avec la Direction Générale des impôts et la Direction Générale des Douanes, pour des formations, partage d’informations, pour nos membres ».

R.Edmond

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.