Affaire « marmites » : Le ministère du Commerce effectue des investigations

Les marmites en alu ont été utilisées depuis de nombreuses générations sans aucun incident majeur. (Photo d’archives)

Suite à l’interdiction des autorités réunionnaises de la vente des ustensiles de cuisine en aluminium en provenance des fonderies artisanales de Madagascar, dans leur pays, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat a réagi. Celui-ci entend ainsi faire le suivi de cette affaire « marmites » en effectuant des investigations au niveau national pour constater les faits dans l’optique de prendre des mesures adéquates en cas d’infirmation ou de confirmation des dangers évoqués, en complément des mesures temporaires prises pour protéger les consommateurs. Rappelons que la non-conformité du taux de plomb dégagé par ces ustensiles, une fois au contact de la chaleur, a été le motif principal de leur interdiction sur le marché réunionnais. Cette mesure est toutefois assortie d’une dérogation, permettant aux opérateurs de remettre à la vente leurs produits, une fois que ces derniers ont pu apporter la preuve validant que leurs marchandises respectent les normes.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Le regne des Monopoles dans les Pays comme Madagascar est la principale source de blocage,pour un demarrage réel de l’êconomie.Manque de concurence,droit de ceci,droit de cela.,
    Assez de travailler,sans preparer le lendemain,car rester au niveau et rien que le niveau c’est essayer de satisfaire seulement les besoins d’aujourd’hui alors que Demain sera un autre jour.Il faut creer,innover pour favoriser les possibilititês et là oú il y a une route aujourd’hui ,créer une ROUTE PARALLELE et mieux encore car le trafic augmentera et doit augmenter pour une vie plus abordable pour les generations à venir.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.