Plan Emergence Madagascar : Concertation avec le secteur privé et la société civile

Le Gouvernement mise sur l’approche participative, dans la mise en œuvre du Plan Emergence Madagascar (PEM). Hier, un atelier de concertation s’est tenu au Colbert Antaninarenina, avec la participation des membres du Gouvernement, des membres de l’Organisation de la Société Civile et des représentants du secteur privé. Selon les organisateurs, cet atelier a été initié dans l’optique de présenter le pivot de l’émergence qui est la bonne gouvernance, et ses trois socles : le social, l’économie et l’environnement. « Le développement durable s’appuie sur trois socles : social, environnemental et économique avec le concept de gouvernance comme considération transversale. Le PEM est construit autour du développement durable, en ayant à l’esprit l’idée d’émergence économique, qui est un processus », a affirmé le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato, lors de la session plénière dans le cadre de l’atelier. Pour sa part, Sahondra Rabenarivo, présidente du Comité pour le Sauvegarde de l’Intégrité a effectué une présentation en session plénière sur le thème « Gouvernance », à laquelle le secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, Gal Richard Ravalomanana a présenté les réformes actuelles en matière de sécurité intérieure. En outre, des sessions parallèles sur les trois socles de l’émergence étaient également au programme de la concertation.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. voaresaka ao koa moa izany ny sosialy sy ny tontolo iainana. Araraotiko mampita eto fa tokony handray fepetra ny fanjakana @ fiotazana sy fivarotana akondro tsy matoy fa sady manimba kalitao no mpampihinana ny tsy fihinana ny mpanjifa. Aiza ianareo mpiaro ny zon’ny mpanjifa no tsy andrenesam-peo kanefa dia mihanaka eny an-tsena ireny. Aiza ireo mpanao barrage économique sa ny quittance ihany?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.