Télécommunications : Un accord de 100 millions de dollars entre Telma et Ericsson pour la modernisation du réseau et la projection vers la 5G

L’accord historique a été signé entre Patrick Pisal Hamida de Telma et Nora Wahby d’Ericsson.

Une bonne nouvelle. Une très bonne  nouvelle pour les  télécommunications à Madagascar. Telma vient de signer avec Ericsson un contrat commercial de près de 100 millions de dollars.

L’accord qualifié d’historique a été signé plus exactement le 12 juillet dernier au Caire (Egypte),  par Patrick Pisal Hamida, Administrateur Directeur Général de Telma et Nora Wahby Chef de l’Unité Afrique de l’Ouest et Maroc au sein d’Ericsson.

2000 sites mobiles. En vertu d’un accord qui totalise un investissement de 100 millions de dollars US, la société technologique suédoise fournira à Telma des services d’extension, d’optimisation et de mise à niveau logicielle pour son réseau principal et son réseau d’accès radio, afin d’accroître la capacité et le débit de pointe, ce qui améliorera l’expérience mobile des clients. L’accord qui court sur quatre ans, de 2019 à 2023, prévoit le déploiement de 2 000 sites mobiles qui permettront à l’opérateur télécom de compléter sa couverture réseau du pays. Il est également prévu le déploiement de sites 4.5G puis 5G dans des zones à haute densité. La solution comprend notamment les derniers produits  d’accès et de transport radio du portefeuille radio d’Ericsson qui fournira également des systèmes de support métier amélioré  et une solution principale virtualisée prenant en charge   les services Voice Over LTE et Voice Over wi-fi. Un bel avenir, en somme pour les nouvelles technologies de l’information, des  télécommunications à Madagascar. En effet, avec une capacité accrue, des débits de données plus élevés et une latence réduite, les clients de Telma bénéficieront de services en ligne de haute qualité, notamment de jeux vidéo HD et de jeux en réseau.

Abordables et de haute qualité. Patrick Pisal Hamida a expliqué que cet investissement cadre avec l’ambition de Telma de « fournir à tous les utilisateurs à Madagascar des services d’accès et de communication Internet à large bande abordables, de haute qualité et faciles à utiliser ». « Telma se concentre sur la création d’un réseau pour les personnes en déplacement qui peuvent désormais être assurées d’une bonne connexion sur leurs téléphones, tablettes et ordinateurs portables à travers Madagascar », a-t-il ajouté. Quant à Nora Wahby, Directrice Afrique de l’Ouest et Maroc d’Ericsson, elle a déclaré : « Notre partenariat de longue date avec Telma marque aujourd’hui une nouvelle réussite dans notre démarche  visant à soutenir notre partenaire  avec des offres innovantes, lui permettant de continuer à fournir aux consommateurs des expériences  plus poussées en matière de haut débit mobile et à accélérer se transformation en 5G ».

IEM. Grâce  à cet investissement, Telma participe  à la réalisation de l’objectif stratégique N°22 de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar qui est de  disposer d’une infrastructure médiatique et de télécommunications modernes pour garantir le développement inclusif et rapide de Madagascar.  Conscient de l’évolution constante des besoins numériques pour la vie quotidienne, Telma s’est fixé comme objectif de faire de chaque Malgache  un citoyen du monde digital. Grâce  en tout cas à  ce projet  d’infrastructure, Telma entend réaliser de faire des technologies Internet, un produit de consommation courante (PPN).  Une manière également pour Telma de concrétiser, en collaboration avec le ministère de tutelle, son engagement de supprimer les droits d’accises (normalement appliqués sur les produits de luxe) sur  les produits et service Internet.  En effet, ces droits  d’accises  instaurés par le gouvernement précédent représentent aujourd’hui 8% du  chiffre d’ affaires des opérateurs de télécommunications. Or pour  une  réduction de 1% de ces droits d’accises, Telma baissera de 10% le prix de la fibre optique grand public…Le prix de la fibre optique sera divisé par 2 (-50%) en cas de baisse de 5% des droits d’accises. Ce qui sera bien évidemment une aubaine pour  les consommateurs.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.