ANALOGH : 40 immeubles bientôt en construction à Antananarivo, 19 à Toamasina

Jacaranda
Des immeubles à 16 appartements seront construits à Antananarivo, Toamasina et Antsiranana, selon les projets présentés par l’ANALOGH au Forum National Urbain.

Madagascar a un grand retard, en matière de qualité de logement. Même Antananarivo a été classée en 2018, première ville la plus insalubre en Afrique et troisième au niveau mondiale. Malgré cette situation alarmante, le changement est en cours, selon l’ANALOGH.

Les déficits en logements sont plus accentués en ville ! C’est ce qu’a indiqué Hasina Razafindrakoto, directeur général d’ANALOGH (Agence Nationale d’Appui au Logement et à l’Habitat), qui expose ses projets au Village Voara Andohatapenaka, dans le cadre du 3e Forum National Urbain, qui se tient du 7 au 9 octobre 2019. « Ce problème de déficit doit être résolu, selon le Vélirano n°11 du président de la République Andry Rajoelina, qui promet des logements décents pour la population. Comme le déficit est surtout observé dans les zones urbaines, nous avons décidé d’opter pour les immeubles, des constructions en verticales, pour contourner les problèmes d’espaces limités. Malgré cela, ANALOGH concocte également en parallèle, des projets de construction de logements individuels et collectives, ainsi que des logements sociaux à prix abordables », a annoncé le DG de l’Agence.

Constructions. En effet, avant la fin de cette année, cet Agence prévoit de lancer la construction à Antananarivo, de 40 immeubles R+4, comprenant chacun 16 appartements, un parking, un terrain de foot à 7, un terrain de basket, des équipements de loisirs, des parcs pour enfants et adultes, un environnement paysagé, etc. Selon les informations, 19 immeubles de ce type seront également construits à Toamasina. Pour Antsiranana, les études techniques sont en cours de finalisation, selon le DG Hasina Razafindrakoto. A noter que l’ANALOGH a déjà plusieurs réalisations à son actif, si l’on ne cite que les 197 logements construits à Anosiala, les 26 logements sociaux à Alasora, les 100 logements sociaux à Fianarantsoa, les 14 appartements à Antsirabe, les 28 logements économiques à Toamasina, et les 50 logements sociaux à Ambatondrazaka. Actuellement, l’Agence dispose encore de réserves foncières d’un total de plus de 1.000ha de terrains prospectés et sécurisés.

Antsa R

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. Tsara kosa ko

  2. J’aimerais bien savoir a quel prix seront les loyers de ces logements sociaux ? Le smic étant a 200 m ariary on constate des locations a 500 m pour des deux pièces insalubres! On mange quoi apres cela?

  3. Pour Qui,?

  4. Dieu vous à entendu ! Amêne. Merci Tompo .

  5. AIza ianao RaBRANDON jomaka parvis de l’hôtel de ville “mpanangana” fa tsy “mpandrava” e !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.