Foire du Pangalana : Les potentialités de la région V7V à l’honneur

Tahinasoa Zahara Chaffi dit Tacha, la coorganisatrice de l’événement.

La 2e édition de la Foire du Pangalana aura lieu du 23 au 26 octobre 2019 à Mananjary.

Cette manifestation économique coïncide avec l’organisation du Festival « Gne Vokatry » par l’AJFED (Association des Jeunes Femmes Entrepreneures et Dynamiques du Grand Sud de Madagascar). « L’objectif consiste à faire connaître au grand public les potentialités économiques et socio-culturellles de la région V7V ou Vatovavy Fitovinany », a fait savoir Tahinasoa Zahara Chaffi dit Tacha, la  coorganisatrice de l’événement,  qui plus est la présidente de l’AJFED.  En effet, « il y aura des ventes- expositions de produits phares de la région, tels que le café, le riz, le miel, le girofle,  la vanille, les fruits, les différentes épices et les produits artisanaux à travers la participation de près de 200 exposants venant de la région V7V et des autres régions. Les ressources halieutiques, les pierres précieuses et les pierres industrielles ne sont pas en reste. Plus d’une centaine de stands seront ainsi érigés dans le cadre de cette Foire du Pangalana », a-t-elle poursuivi.

Rencontres B to B. Notons que cet événement est co-organisé par les trois Chambres de Commerce et d’Industrie des régions de V7V et de Sud-Est, avec l’appui financier du programme DEFIS.  Il y aura des rencontres B to B et la mise en relation entre les Opérateurs du marché et les Opérateurs producteurs ainsi que des conférences- débats. Les thèmes sont, entre autres, axés sur « les potentialités économiques et les opportunités d’affaires de la région V7V », « l’amélioration du traitement post-récolte pour une meilleure valorisation du café du Sud-Est », « la sécurisation foncière et l’agriculture contractuelle » et « culture entrepreneuriale pour les femmes dans le Sud Est ».

Dix contrats conclus. Des animations artistiques et plusieurs activités culturelles seront entre temps organisées. « Nous prévoyons au moins 2 000 visiteurs ainsi que dix contrats ou projets d’agrégation conclus entre les investisseurs et les groupements paysans et les micro-entreprises rurales. En effet, nous sollicitons  les investisseurs nationaux et étrangers ainsi que les bailleurs de fonds à travailler avec l’AJFED pour assurer le développement régional d’autant plus que l’Etat est déjà à pied d’œuvre sur l’ouverture du Canal des Pangalanes », a évoqué Tahinasoa Zahara Chaffi. Parlant de l’AJFED, cette association œuvre pour le développement économique et socio-culturel du Grand Sud regroupant les ex-provinces d’Antananarivo, de Fianarantsoa et de Toliara. « Nous soutenons notamment les femmes entrepreneures, y compris les femmes paysannes en renforçant leur capacité technique  dans les domaines de l’agriculture, de l’artisanat et de transformation agricole, entre autres », a-t-elle conclu.

Navalona R.   

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.