Pénurie de carburants : Des amendes de 240 millions Ar à payer par trois pétroliers

Jacaranda
« L’Etat importera directement des carburants d’ici la fin de l’année », déclare le ministre de tutelle, Vonjy Andriamanga. (Photo : Kelly R.)

Face au problème de pénurie de carburants survenu la semaine dernière, le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures, Vonjy Andriamanga, a évoqué que des défaillances ont été identifiées suite aux analyses effectuées par son département.

« Au niveau de la Logistique Pétrolière S.A, il y a eu une mauvaise gestion de la logistique et de l’approvisionnement en carburants à Madagascar. Ce pétrolier a fait l’objet d’un avertissement avant. Et du côté des deux compagnies de distribution pétrolière, à savoir, Total et Shell, on a observé une difficulté dans les approvisionnements de leurs stations-services respectives. Du coup, nous avons sanctionné ses trois opérateurs pétroliers. Logistique Pétrolière S.A doivent ainsi payer des amendes d’une valeur de 120 millions Ar tandis que les deux compagnies Total et Shell, sont obligées de payer chacune 60 millions Ar, et ce, en conformité au cadre réglementaire régissant le secteur ». Le ministre de tutelle, Vonjy Andriamanga, l’a déclaré lors d’une conférence de presse hier à Ampandrianomby.  En tout, ces trois pétroliers qualifiés de défaillants devront ainsi payer des amendes d’une valeur totale de 240 millions Ar. « Ces amendes doivent être versées dans la caisse du Trésor Public, et ce, pour un délai légal d’un mois », a rajouté le directeur général de l’Office Malgache des Hydrocarbures (OMH), Laurent Rajaonarivelo.

Dispositions prises. Notons que le ministre chargé des Hydrocarbures, a réuni l’ensemble des professionnels du secteur pétrolier, hier matin, avant d’infliger des sanctions financières. A l’issue de cette réunion, « toutes les parties prenantes ont tiré des leçons face à ce problème d’approvisionnement en carburants tout en prenant des dispositions qui vont permettre d’éviter que cela ne survienne de nouveau », a-t-il fait savoir. Parmi les mesures prises, on peut citer, entre autres, l’augmentation des stocks de sécurité à 21 jours ainsi que l’amélioration de l’approvisionnement en carburants au niveau de la logistique, en passant par les transports jusqu’aux livraisons des stations d’essence. A cet effet, « nous allons augmenter la quantité de carburants à importer par rapport à nos besoins afin de reconstituer ces stocks de sécurité de 21 jours, et ce, d’une manière progressive. En effet, cela n’a pas été toujours respecté par les pétroliers. En outre, une extension du dépôt de supercarburants sera réalisée à Toamasina d’ici à la fin de cette année. Un bateau transportant 36 300m3 de gas oil débarquera ce jour et une autre cargaison arrivera vers mi-novembre. A part cela, un autre navire pétrolier sera mobilisé pour assurer la livraison périodique dans les villes en littoral », d’après toujours ses explications. Ce n’est pas tout ! Une relocalisation des dépôts d’hydrocarbures de Logistique Pétrolière S.A sis à Alarobia dans la commune d’Ambohijanaka, permet également d’augmenter la capacité de stockage.

Importation directe. Et parlant de la décision relative à l’importation directe de carburants annoncée tout récemment par le Président Andry Rajoelina, le ministre en charge des Hydrocarbures, Vonjy Andriamanga, a mentionné que ce sera réalisé avant la fin de l’année. « L’objectif est de simplifier la logistique et l’approvisionnement en carburants dans le pays. Ces importations d’hydrocarbures seront gérées par l’Etat », a-t-il précisé. Interrogé sur les évolutions des prix des carburants à la pompe, il a avancé qu’aucune hausse n’a eu lieu depuis qu’il est à la tête de ce département. « Au contraire, il y a eu une baisse des prix en juin dernier. En revanche, nous allons constater ensemble si les prix à la pompe vont changer ou non », a-t-il enchaîné. Et enfin, le ministre de tutelle a évoqué que des négociations sont en cours avec les pétroliers concernant l’apurement progressif de leurs passifs.

 Navalona R.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Ils sont où ces renégats ZD qui insultent ici toute la journée que le pouvoir n’a pas les couilles face à ces pétroliers requins ? Ils ont intérêts à fermer leurs becs car LES MPANANGANA sont à l’œuvre !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.