Filière crabe : Mécontentement des opérateurs à Mahajanga face au monopole chinois


Les opérateurs malgaches spécialisés dans la filière crabe se lèvent contre le monopole chinois favorisé par le Gouvernement.

Le monopole pour l’exportation de crabes est réservé aux Chinois. Cette situation vécue à Mahajanga a suscité une manifestation des opérateurs malgaches qui se sentent délaissés ou même défavorisés par les dirigeants de Madagascar. « Selon les informations que nous avons appris, l’autorisation d’exporter sera uniquement attribuée aux riches entrepreneurs chinois. Qu’en est-il de nos droits ? Où est le patriotisme économique de nos dirigeants ? La saison est ouverte depuis début novembre, mais jusqu’ici, nous n’avons aucune nouvelle du Ministère de tutelle. Et pourtant, lors du dernier dialogue qui s’est tenu à Antsohihy, le mois dernier, les opérateurs malgaches ont déjà évoqué les abus faits par les Chinois qui sont en situation de monopole. Nous espérons que la situation change, mais il n’en est rien jusqu’à maintenant », ont déclaré les opérateurs malgaches qui opèrent dans cette filière. A noter qu’à part le dialogue à Antsohihy, deux rencontres se sont déjà tenues avec le ministre de tutelle. Selon les opérateurs malgaches, cela n’a rien changé jusqu’ici, car le monopole chinois se poursuit. Selon eux, ces Chinois imposent un prix de 7.000Ar le kilo pour les crabes de plus de 11cm, et de 3.000Ar pour les plus petites. Et pourtant, ces Chinois commercialisent ensuite ces produits à 48.000Ar le kilo, une fois arrivés en Chine.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.