Eau et énergie : Des anomalies au niveau de la Station de pompage d’Amoronankona

Jacaranda

Un investissement considérable qui a ravivé l’espoir des usagers de la Jirama, en matière d’accès à l’eau potable. Le projet Amoronankona a été lancé, depuis déjà plusieurs mois, mais n’a pas encore d’impacts concrets sur l’approvisionnement en eau potable au niveau des zones censées être bénéficiaires. Hier, une descente sur le site d’Amoronankona a été faite par le ministre Christian Ramarolahy, intérim chargé de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures, avec le PCA de la Jirama et son équipe. D’après lui, de nombreuses irrégularités sont constatées au niveau de la mise en œuvre de ce projet de construction de station de pompage. Cependant, des solutions ont déjà été apportées. « L’eau pompée arrive déjà au niveau d’Analamahitsy. Il fallait procéder à la désinfection du réservoir de Mahatazana, puis les techniciens bouclent les travaux sur le pipeline pour l’acheminement vers Laniera. En outre, le 5e forage est achevé ce jour et offre une capacité de 100m3 par heure pour approvisionner le nord de Tanà, notamment depuis Ambohitrarahaba jurqu’à Sabotsy Namehana et Lazaina », a indiqué l’équipe du ministère de tutelle. D’après les informations, tous les travaux relatifs à ce projet seront entièrement achevés le 14 décembre prochain. Par ailleurs, le Forage 7 est également en cours, pour approvisionner Ivato et Ankadindravola.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.