Campagne de litchi : 7 000 tonnes de fruits exportées via un bateau conventionnel

Le traitement du litchi au niveau d’une station avant son embarquement dans un bateau.

La production de litchi s’annonce bonne pour cette campagne collecte 2019-2020, selon les exportateurs dans la partie Est de Madagascar.

En effet, les conditions pluviométriques ont été favorables au développement et à la maturité des fruits. Le premier envoi d’un bateau conventionnel est prévu ce jour. Ainsi, à peu près 7 000 tonnes de litchi seront expédiées vers l’Europe. Et un 2e navire conventionnel sera ensuite chargé après le départ de ce premier bateau. En tout, environ 15 000 tonnes de litchi seront envoyées chaque année via des bateaux conventionnels, a-t-on appris.

Avantage comparatif. Force est de reconnaître que la plupart des exportateurs ont pu remplir dans un délai imparti leurs quotas. Ce qui a permis au bateau de quitter rapidement la Grande île après son chargement. Il n’y aura pas ainsi un risque de pourriture des fruits à destination, selon les prévisions de ces exportateurs. En outre, les envois par avion ont commencé depuis lundi dernier. Toutefois, il a été soulevé que, le litchi de Mozambique arrive cette fois-ci bien en avance sur le marché européen. Ce qui pourrait perturber l’écoulement de notre produit qui a néanmoins, un avantage comparatif pour ne citer que sa qualité gustative, d’après toujours leurs dires.

Praticabilité. Par ailleurs, des sites de production localisés dans des zones reculées ont pu évacuer leurs litchis pour cette campagne de collecte, et ce, grâce à la collaboration des communautés locales avec des exportateurs qui prônent un développement inclusif et durable. On peut citer entre autres, la commune rurale d’Andondabe, située à 80km de la ville de Toamasina. Bon nombre de collecteurs ont pu s’y introduire après la réhabilitation des pistes rurales d’une longueur de 21km. Un plan d’entretien de cette infrastructure routière récemment rénovée est élaboré par toutes les parties prenantes, y compris les autorités locales, pour assurer sa praticabilité tout au long de l’année, a-t-on conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.