MAEP-JICA : Un nouveau projet signé


Après les phases I et II du projet PAPRiz financé par le Japon via la JICA (Agence Japonaise de Coopération Internationale) et qui couvre onze régions, un nouveau projet intitulé « Projet d’Appui pour l’amélioration de la Productivité et de l’Industrialisation du Secteur Riz », a été signé hier entre le SG du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Tilahy Désiré Andrianaranintsoa et le chef de mission de la JICA, Hiraoka Hiroshi. Celui-ci a expliqué que ce sera mis en œuvre à compter de mai 2020, et ce, pour une période de 5 ans, après la 2e signature du document prévue en février 2020. « C’est un très grand projet touchant les 22 régions de Madagascar. Les techniques lancées par PAPRiz seront renforcées et vulgarisées dans ces régions. Il y aura également des appuis au niveau des chaînes de valeur de la filière riz y compris le côté logistique pour que la Grande Ile puisse exporter cette denrée, et ce, d’une manière plus compétitive », a fait savoir Hiraoka Hiroshi.

Contraintes levées. Et lui de rajouter que l’industrialisation se définit comme un approvisionnement stable des produits alimentaires. « Toutes les contraintes au niveau des chaînes de valeur, ne permettant pas au pays d’améliorer sa productivité rizicole et sa distribution de ce produit à grande échelle, seront identifiées et levées dans le cadre de la mise en œuvre de ce nouveau projet. Nous appuyerons également Madagascar dans l’élaboration de sa stratégie d’exportation de riz », a-t-il enchaîné. De son côté, le SG du MAEP a soulevé que cela contribuera à l’atteinte de l’autosuffisance en riz du pays.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.