Routes nationales : De nouvelles coupures à côté des travaux d’urgence menés à grande vitesse

Le ministre Hajo Andrianainarivelo et les équipes du MAHTP mènent des travaux d’urgence pour rétablir rapidement la circulation.

Les routes coupées se multiplient dans les différentes régions de Madagascar, suite aux intempéries accentuées de la semaine dernière. Bien que les travaux d’urgence pour la remise en état de ces infrastructures routières avancent à grands pas, plusieurs axes restent impraticables.

Plusieurs routes coupées sont réparées. Cependant, de nouvelles coupures se sont produites durant le weekend dernier, selon le rapport publié par le ministère de l’Aménagement de l’habitat et des travaux publics (MAHTP). Il en est ainsi pour la RN4 au PK435+500 à Anjiajia. Une déviation est déjà en place pour la circulation des véhicules, depuis le samedi 25 janvier. Sur la RN44, le ministère a émis un ordre de service à l’entreprise CGC pour la réparation des routes coupées pour le PK141 ; et à la société Colas pour le PK150. D’après les explications, il s’agit d’abord d’une urgente remise en état pour permettre la circulation, et cela ne concerne donc pas la construction de nouvelles grandes infrastructures. Sur cette RN44, l’effondrement des réseaux d’évacuation d’eau sous la route est l’une des principales causes des coupures, comme au PK141+200. Pour le PK143, c’est le pont Mabbey qui est tombé. Au PK151+500, la route est également coupée suite à un éboulement de l’infrastructure sur 80 mètres. Sur la RN34, au PK53+600, la circulation est rétablie au niveau du pont Andratsay, qui était coupé. Il en est de même sur la RNP6 au PK525+600.

Menaces. Jusqu’à hier soir, des menaces de coupures planaient sur les routes nationales. Les techniciens du MAHTP ont cité le cas du segment Antsohihy-Mampikony. D’après les explications, les menaces de coupures de buses vandalisées sont multiples. De ce fait, la circulation est réglementée, limitant le poids à l’essieu à 25 tonnes, contre 44 tonnes auparavant. Pour l’axe Antananarivo – Mampikony, une coupure a été constatée au PK30+850 de la RN6, au pont Mahajamba, près du village de Manerinerina. Hier, les transporteurs sur cet axe ont procédé à des transbordements. Entre Antananarivo et Madirovalo, les travaux de remise en état se poursuivent au PK443 de la RN4 à Anjiajia. En effet, une déviation permet déjà aux petits véhicules de circuler. Il reste à solutionner le cas des poids lourds. Deux points de coupures sont également enregistrés sur la RN33 B reliant Andranofasika à Ambatoboeny, entre les villages Soaniaviana et Ankijabe. Selon les informations, des déviations sont déjà construites, mais avec une traversée difficile pour les petits véhicules.

Coupures. A noter que plusieurs coupures ont été relevées par le MAHTP durant le weekend dernier. Ce département ministériel a cité la RNP4 au PK 443+500 à Ambalavondro. Pour ce cas, les travaux d’urgence ont déjà été lancés vendredi dernier. Pour la RNP6 au PK 537+200, l’accès au pont Ifasy a été emporté par les courants d’eau, de même aux PK32 et PK89. Bref, les coupures se multiplient davantage, pendant que le MAHTP et ses partenaires procèdent à la réparation des dégâts.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.