Fondation Tany Meva : Des projets de reboisement sur 600 ha financés en 2019

Après avoir mis en terre environ 10 000 jeunes plants, les enfants participants ont reçu chacun un cartable offert par la Fondation Tany Meva

La Fondation Tany Meva est une institution de financement durable de projets à vocation environnementale et à but communautaire par la génération de ressources financières et le financement de projets. 

En 2019, « nous avons financé des projets de reboisement sur une superficie totale de 600ha. Environ 200 bénéficiaires ont mené ces projets. Et plus de la moitié de ces projets financés concerne des activités de reboisement sur une surface de 5 ha au moins ». Claude Fanohiza, le directeur exécutif  de la Fondation Tany Meva, l’a expliqué vendredi dernier dans le cadre du reboisement de cette institution sur son site à Ankarabe–Manerinerina, commune Tsaramasoandro, dans le district d’Ankazobe.  En fait, « l’objectif de la Fondation est d’améliorer les conditions de vie des communautés tout en contribuant à la conservation durable des écosystèmes, à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique. Nous promouvons également les actions favorisant le changement de comportement sans oublier le renforcement de la visibilité des activités financées. Et nous travaillons en étroite collaboration avec l’Etat, pour ce faire », a-t-il ajouté.

10 000 pieds reboisés. Parlant de changement de comportement, « nous priorisons les enfants pour une éducation environnementale. C’est pourquoi, nous avons mobilisé, cette fois-ci, environ 500 enfants pour participer au reboisement de la Fondation sur notre site à Ankarabe-Manerinerina. Ce sont des élèves des écoles primaires publiques d’Analamahitsy et dans les quartiers situés aux environs du site », a-t-il enchaîné. Notons que le site de reboisement de la Fondation Tany Meva s’étale sur une superficie de 240 ha. « En 2018, nous avons planté 500 pieds. Et l’an dernier, 1 500 jeunes plants dont 150 arbres fruitiers ont été mis en terre, et ce, avec un taux de réussite de l’ordre de 98%. Pour cette campagne de 2020, nous avons reboisé 10 000 pieds tout en travaillant toujours en partenariat avec les communautés  et les autorités locales. En contrepartie, ces dernières bénéficient des activités génératrices de revenus telles que la pisciculture, l’agriculture et l’élevages, sans compter la collecte des récoltes issues de cette fruiticulture », a fait savoir Laurette Rasoavahy, la représentante du Conseil d’Administration de la Fondation Tany Meva, lors de cet événement.

Station de recherche. En ce qui concerne le site de reboisement de la Fondation à Ankarabe, dans le district d’Ankazobe, celle-ci dispose d’un plan d’aménagement pour une vision à long terme, soit sur une période de 30 ans. A titre d’illustration, « une station de recherche sera bientôt mise en place en collaboration avec l’Université d’Antananarivo et l’église FJKM. Ce local permettra aux étudiants et chercheurs à Madagascar ou à l’étranger de s’y installer pendant quelques mois en vue d’étudier le développement des plantes ou le suivi de leur croissance, entre autres », a évoqué Claude Fanohiza, le directeur exécutif de la Fondation Tany Meva. Par ailleurs, « nous avons aménagé le site en y installant une aire de repos. L’objectif est d’attirer des touristes aussi bien nationaux qu’internationaux à visiter notre site de reboisement géré par les communautés dans la commune rurale de Tsaramasoandro », a-t-il conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.