Propriété foncière : 230 titres fonciers distribués à Fihaonana, district d’Ankazobe

Distribution de titres fonciers à Ankazobe, le 24 février dernier.

La sécurisation des biens fonciers fait l’objet de sensibilisation. En parallèle, l’Administration facilite les démarches avec diverses actions menées dans les différentes régions de la Grande île.

32 000 titres fonciers seront distribués cette année, selon le MATP (Ministère de l’Aménagement et des Travaux publics), pour pouvoir aider les populations à sécuriser leurs biens immobiliers. En effet, tous les Malgaches doivent pouvoir jouir librement et légalement de leurs droits fonciers, selon les “Velirano” du président de la République, Andry Rajoelina. C’est ce défi que l’Administration est actuellement en train de relever, d’après la communication du MATP. Selon les explications, de nombreux changements ont déjà été entrepris dans le secteur de la propriété foncière, à l’exemple des délivrances de titres, de certificats fonciers et la mise en place de services de proximité. « Comme nous l’avons dit, 32 000 titres seront distribués à travers le pays, durant cette année 2020, afin de protéger les droits des propriétaires. La distribution de ces titres a déjà été lancée au mois de janvier », a indiqué le ministère de tutelle.

Campagne. Le 24 février dernier, ce sont les habitants de la commune Fihaonana, district d’Ankazobe, qui ont bénéficié de la campagne de distribution de titres fonciers. Cette fois-ci, l’Administration foncière a délivré 230 titres. « Ce n’est qu’un début pour le district d’Ankazobe. A compter du 2 mars prochain, tous les propriétaires fonciers peuvent s’inscrire auprès de leurs Communes respectives pour l’obtention de titres fonciers. Une journée porte- ouverte sera également organisée le 6 mars, au Guichet Foncier (BIF) et au Service de la Topographie d’Ankazobe, pour faire connaître au grand public les démarches à suivre pour la sécurisation foncière et l’obtention de certificats fonciers ou de titres. Des expositions seront également au programme », a indiqué le MATP. Bref, de grands efforts restent à faire, pour la promotion de la sécurisation foncière, surtout dans les zones rurales.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.