Infrastructures routières : Travaux de réhabilitation des RNS43, RN1 et RN7

Le ministre Hajo Andrianainarivelo, avec les représentants de l’Agence Routière, des élus locaux et de la CRBC-SMATP, lors de la descente sur terrain à Faratsiho.
Photo : MAH

Malgré la crise engendrée par la pandémie de Covid-19, les projets d’infrastructures, pour l’émergence, se poursuivent, au niveau du MATP (Ministère de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics).

La plupart des routes sur toute la Grande-île sont en fin de vie et doivent être renouvelées, selon les spécialistes de ce secteur. La semaine dernière, une délégation conduite par le ministre de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo, a effectué une descente sur terrain, pour constater de visu l’avancement des travaux de réfection et les éventuelles difficultés, dans le cadre de la réalisation du projet. Il s’agit des deux routes nationales RN1 et RN7, ainsi que de la Route Nationale Secondaire N°43 ; des routes qui assurent les transports de la production des districts Antsirabe II, Faratsiho, Soavinandriana et Itasy. « Ce projet s’inscrit dans le cadre de la vision du président de la République Andry Rajoelina, relative à l’amélioration du réseau routier à Madagascar pour promouvoir les échanges commerciales entre les différentes régions du pays, et favoriser ainsi la croissance économique », a affirmé le ministre de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo, lors de sa descente sur terrain.

Axes prévus. D’après les indications, ces travaux de réfection concernent, entre autres, une route secondaire d’une longueur de 50 km – dans les districts Antsirabe II et Faratsiho – qui deviendra, après le projet une route goudronnée. En effet, le projet prévoit pour la réfection de cet axe, du béton bitumineux semi-grenu (BBSG). Les travaux commenceront, d’abord, à Faratsiho et se termineront à Sambaina, ensuite de la bifurcation d’Ambohibary jusqu’à Ampetsapetsa. Selon les informations, la société CRBC-SMATP est chargée de la réalisation de ces travaux supervisés par le MATP et l’Agence Routière. Par ailleurs, des travaux de réhabilitation « Point-à-temps » seront également menés entre le PK19 et le PK33 dans le District de Soavinandriana. Certes, la poursuite de ces projets, malgré l’état d’urgence sanitaire, marque l’importance des infrastructures routières, dans le processus de développement du pays.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.