Lutte contre le covid-19 : Appui du groupe JCR aux 26 communes d’Atsimondrano

Lors de la remise des kits de protection et de prévention contre le Covid-19 dans la commune de Fenoarivo Alakamisy.

Le district d’Atsimondrano est l’une des zones rouges affectées par la propagation du coronavirus dans la région Analamanga.

Face à cette situation d’exception, les autorités locales représentant les chefs fokontany, les maires et le député élu dans cette circonscription, ont recommandé l’appui du groupe JCR dans la lutte contre le covid-19 étant donné que celui-ci y a implanté sa filiale, plus précisément à Vontovorona. Ainsi, le groupe JCR a remis un don de kits de protection et de prévention contre le coronavirus qui sont composés notamment de baume Fosa et des gels désinfectants à ces 26 communes. « Nous poursuivons nos œuvres sociales au profit de la population malagasy afin de contribuer à la lutte contre cet ennemi commun invisible et mortel, et ce, dans le cadre de la mise en œuvre de nos activités de RSE (Responsabilité Sociétale d’Entreprise) », a expliqué le Dr Jean Claude Ratsimivony, le PDG du groupe JCR ayant plus de 40 ans d’expériences en matière de médecine traditionnelle et alternative.

Produits « Vita Malagasy ». Cette fois-ci, c’est au tour de ces 26 communes situées dans le district d’Atsimondrano de bénéficier de son soutien. Il est à noter que ces kits de protection comportent notamment le baume fosa, des solutions désinfectantes et des boissons dites eaux essentielles. « Le premier produit constitue un remède traditionnel malagasy conçu à partir de l’exploitation des plantes médicinales, pour la prévention et la protection contre le Covid-19. Le deuxième produit est composé de solutions désinfectantes à base de Vahona. Et enfin, les boissons dites eaux essentielles, ont des vertus permettant de renforcer les défenses naturelles de l’homme. Elles ont un parfum de citron, de gingembre, de menthe poivrée ou d’hibiscus. En tout, ce sont des produits 100% « Vita Malagasy », fabriqués par le laboratoire Vaniala qui fait partie du groupe que je dirige », a-t-il précisé.

Développement du partenariat. Le député élu à Atsimondrano, Andry Ratsivahiny, qui a assisté à cette remise de don, a encouragé vivement la collaboration entre les entreprises privées et la population, afin d’asseoir un développement socio-économique local. Quant au maire de la commune de Fenoarivo Alakamisy, M. Andrianaivo, qui a été accompagné par plusieurs chefs fokontany, il a également sollicité le développement du partenariat entre les opérateurs économiques nationaux et les collectivités territoriales décentralisées, et ce, dans toutes les régions de l’île. En effet, « cela permettra de générer des emplois pour les paysans et la population résidant en milieu rural qui ont nettement besoin de soutien pour contribuer au développement de la nation », a-t-il conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Il y a beaucoup de doutes et de suspicions sur ces méthodes traditionnelles, et dont on essaie de valoriser au jour d’aujourd’hui.
    Mais ils n’ont pas subi les fameux essais cliniques en bonne et due forme.
    Pour ces apprenntis-sorciers, y compris notre cher Président, il y lieu de voir les procédures internationales de validation de médicaments et de ne pas administrer à des malades des méthodes de DadaRabe sans essais cliniques concluants sur 100 personnes malades .
    La santé des citoyens ne doit pas en pâtir au profit de son égo perso.

  2. Il y a beaucoup de doutes et de susupicions sur ces méthodes traditionnelles, et dont on essaie de valoriser au jour d’aujourd’hui.
    Mais ils n’ont pas subi les fameux essais cliniques en bonne et due forme.
    Pour ces apprenntis-sorciers, y compris notre cher Président, il y lieu de voir les procédures internationales de validation de médicaments et de ne pas administrer à des malades des méthodes de DadaRabe sans essais cliniques concluants sur 100 personnes malades .
    La santé des citoyens ne doit pas en pâtir au profit de son égo perso.

  3. Oh putain ,il y en a qui lèche et qui lèche jusqu’au fond ,à ce député grande geule et surtout
    aux gens de l’exécutif .C’est pas facile de faire tourner le business ,sans faire baisser le pantalon.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.