Centrale Andekaleka : Explosion d’un transformateur, Tana et Antsirabe dans le noir

L’équipe de la Jirama, en train de remplacer le transformateur de puissance qui a explosé à Andekaleka.

Un accident… C’est ce qui a causé la coupure totale d’électricité sur le RIA (Réseau Interconnecté d’Antananarivo), en début de soirée de samedi dernier, selon la Jirama. Cette coupure de près de 45 minutes a ravivé les mécontentements des usagers qui se sont exprimés de manière assez agressive sur les réseaux sociaux. Pour ceux, que nous avons questionnés, peu importe les explications de la Jirama. Il s’agit d’un ras-le-bol, car la qualité de service de la société d’Etat n’a jamais été satisfaisante, depuis des années. Sur la page Facebook officielle de la Jirama, les critiques se sont intensifiées, au fur et à mesure que les usagers issus des divers quartiers de la Capitale et des périphéries de la ville confirment la coupure totale.

Plan de secours. Si l’on se réfère à l’ampleur du problème, il faut croire que la coupure a été rapidement réglée par l’équipe de la Jirama. Toujours sur les réseaux sociaux, le PCA de la Jirama, Solo Andriamanampisoa a apporté des explications plus précises sur la situation. « Cette coupure totale sur le réseau interconnecté d’Antananarivo a été causée par l’explosion du transformateur de puissance du Groupe numéro 1 de la Centrale d’Andekaleka (accident). Comme solutions, deux mesures ont été prises. La première concerne la mise en marche de la Centrale de réserve de la Jirama TAC (2×16=32MW) à Ambohimanambola, afin de rétablir rapidement l’électricité. Cette centrale peut fournir une production suffisante. Pour la deuxième mesure, l’équipe technique de la Jirama est déjà à pied d’œuvre pour réparer les dégâts. Un transformateur de réserve a été acheminé depuis Ambohimanambola vers Andekaleka, pour remplacer celui qui a explosé. Les travaux devraient être achevés mardi soir », a-t-il expliqué. Bref, bien que la Jirama soit encore en train d’installer le transformateur de remplacement, le problème de samedi dernier est déjà résolu, du point de vue des usagers.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Je suis d’accord que ces 2 domaines stratégiques essentiels (énergie et eau) soient priorisés nettement par l’Etat et son gouvernement. La programmation des travaux doit être portée aux régions, à la population malgache qui souffrent trop longtemps de ces carences endémiques. Car qui comprendra le contraire ? Qui tolérera plus longtemps ces privations de tout un peuple, des acteurs économiques, des ménages fragilisés ? La Jirama n’est pas qu’un simbole, ce doit être l’acteur de base de tout développement, le signe fondamentale de la réussite gasy.

  2. Il faut que ça explose…., car , comme ce sont tous des nuls arrivés aux affaires par hasard, ils ne comprennent pas autre chose….no more comment

  3. La mise à niveau du réseau prendra 20 à 30 ans mais l attitude de la Jirama est scandaleuse. Dans mon quartier Tanjombato au milieu de la route sur la RN7 IL y a une fuite d eau depuis 2 mois, les camions de la jirama passent tous les jours, personne ne s occupe de cette réparation……

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.