Université d’Antananarivo : Un simulateur d’anatomie offert par la Corée du Sud

Le don de la part de Korea University pour l’Université d’Antananarivo a été remis par l’ambassadeur de Corée du Sud.

La coopération extérieure se poursuit pour l’Université d’Antananarivo. Cette semaine, la Corée du Sud a fait don d’un simulateur d’anatomie appelé Anatomage V7, qui sera utilisé par les étudiants en médecine. « L’Université d’Antananarivo est la seule à disposer de cet équipement de très haute technologie dans la zone de l’Océan Indien. Même en Afrique, très peu de pays en possèdent. Il s’agit donc d’un grand pas en avant pour Madagascar », a indiqué Pr Mamy Ravelomamana, président de l’Université d’Antananarivo, lors de la cérémonie de remise du don offert par Korea University. Selon la doyenne de la Faculté de médecine au sein de l’Université d’Antananarivo, l’Anatomage V7 sera installée au pavillon d’anatomie de la HJRA Ampefiloha, pour que les étudiants généralistes et spécialistes puissent faire leurs pratiques. Pour sa part, l’ambassadeur de Corée du Sud à Madagascar, Lim Sang-Woo, a indiqué que les étudiants malagasy n’auront plus besoin de vrais corps, pour apprendre et s’exercer sur certaines pratiques. A noter qu’il ne s’agit pas du premier don remis par la Corée du Sud à l’Université d’Antananarivo. Des microscopes ont déjà été offerts précédemment. Selon le président Pr Mamy Ravelomanana, des projets d’infrastructures, des projets culturels et des projets d’enseignement sont déjà en vue, dans le cadre de la coopération avec la Corée du Sud.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Même la faculté de médecine de Montpellier n’en possède pas. Quelle chance pour Radoko.
    .
    Misaotra Tompoko, ho lasa alavitra ny mpianatra mpitsabo Malagasy?
    .
    On va vaincre toutes les maladies: maux de tête, diarrhée, cancer, …
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.