Lutte contre les trafics : Des matériels roulants pour la police des Mines

Le ministère des Mines et des Ressources Stratégiques ne ménage pas ses efforts pour lutter contre les trafics et les exploitations illicites au niveau du secteur minier. En effet, « ce secteur stratégique constitue un des piliers permettant de relancer l’économie surtout en cette période de crise », a soulevé le ministre de tutelle, Fidiniavo Ravokatra. Raison pour laquelle, des matériels roulants composés de dix véhicules 4×4 ont été remis à la direction de la police des Mines ainsi qu’aux directions régionales des Mines et des Ressources Stratégiques. Il est à noter que la police des Mines se charge de contrôler les exploitants miniers illicites, de protéger les droits des exploitants miniers formels et de lutter contre la corruption en vue d’assainir ce secteur prioritaire de l’Etat. Elle est composée notamment d’éléments de la police, de la gendarmerie, de techniciens, d’ingénieurs et de magistrats. « Notre vision est de tirer le plus de retombées économiques positives de ce secteur, y inclus les ristournes, en vue de contribuer au développement économique de Madagascar. Et le financement alloué pour l’acquisition de ces nouveaux matériels roulants est déjà inscrit dans le budget du ministère de 2019 », a-t-il fait savoir. 

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Il ne faut pas accorder l’autorisation d’exploitation minière à un privé car celle ci provoque
    la jalousie aux gens surtout ceux qui habitent à proximité.
    Il faut que ça soit l’état qui gère directement cette affaire pour qu’il y ait moins d’interméd.
    L’état possède énormément en réserve des techniciens, ingénieurs capable de développer
    le secteur.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.