Institut des Mines, de la Géologie et du Pétrole : Un nouveau laboratoire de Gemmologie et de Lapidairerie pour développer les recherches appliquées

Ce nouveau laboratoire est équipé de tous les matériels nécessaires pour développer les recherches appliquées.

Cette infrastructure a été implantée au campus d’Ambohitsaina et sous tutelle de l’Université d’Antananarivo. 

Transformer les produits miniers avant leur commercialisation et leur exportation, afin de créer de la valeur ajoutée tout en augmentant la valeur marchande des gemmes. Tel est l’objectif fixé par l’Etat en identifiant le secteur minier comme étant un des secteurs prioritaires contribuant au développement économique de la nation. « La mise en place de ce nouveau laboratoire de Gemmologie et de Lapidairerie au niveau de l’Institut des Mines, de la Géologie et du Pétrole, contribue à l’atteinte de cet objectif », a soulevé le ministre des Mines et des Ressources Stratégiques, Fidiniavo Ravokatra, lors de son inauguration la semaine dernière. Ce qui permettra aux étudiants qui choisissent la filière gemme et lapidairerie de développer des recherches appliquées en matière de transformation des ressources minérales au sein de cet institut. 

Atelier communautaire de lapidairerie. En outre, ce nouveau laboratoire de Gemmologie et de Lapidairerie pourra en même temps accomplir une prestation de service, et ce, au profit de tous les acteurs oeuvrant dans le secteur des gemmes et de lapidairerie. Il est à noter que ce laboratoire appartenant à l’Institut des Mines, de la Géologie et du Pétrole, qui est implanté au campus d’Ambohitsaina, est sous tutelle de l’Université d’Antananarivo. La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle infrastructure, a ainsi vu la présence du président du Conseil d’Administration et du président de l’Université d’Antananarivo. Dans la même foulée, le ministre des Mines et des Ressources Stratégiques Fidiniavo Ravokatra, a annoncé qu’un projet de création d’un atelier communautaire de lapidairerie est en vue à Antsirabe. « Le budget servant à la réalisation de ce projet est déjà inscrit dans le cadre de la Loi des Finances Rectificatives 2020. Cette initiative permettra de professionnaliser les artisans et les exploitants locaux en matière de taillage et de transformation des pierres précieuses et pierres fines. La collaboration entre le ministère de tutelle et l’Institut des Mines, de Géologie et du Pétrole, doit se poursuivre en vue d’installer une pareille unité de transformation de gemmes locale dans d’autres localités », a-t-il enchaîné. .  

Fierté pour la nation. En revenant sur le nouveau laboratoire de Gemmologie et de Lapidairerie qui a été inauguré, les travaux de construction de cette nouvelle infrastructure et l’acquisition des équipements nécessaires à son fonctionnement, ont été financés sur ressources propres internes de l’Institut des Mines, de Géologie et du Pétrole. Par ailleurs, l’Ambassade de Thaïlande à Madagascar, y a remis une partie des matériels de lapidairerie au profit de tous les acteurs oeuvrant dans la filière de transformation des pierres précieuses et des pierres fines. « Ce nouveau laboratoire constitue une fierté pour la nation, pour l’université, pour le secteur minier qui est également un secteur clé pour la relance économique de Madagascar », a conclu le ministre de tutelle.    

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.