Madagascar-AFD : Un don de 9 000 000 d’euros pour la formation professionnelle du secteur des BTP

L’AFD continue d’appuyer Madagascar dans le domaine de la formation professionnelle.

L’Agence Française de Développement (AFD) apporte un appui pour la formation professionnelle et l’enseignement technique du secteur des bâtiments et travaux publics.

Une convention de financement d’un montant de 9 000 000 d’euros, à titre de don et relative à la formation professionnelle et à l’enseignement technique du secteur BTP/RS a été en effet signée, vendredi dernier, entre le gouvernement malgache et l’AFD.

14 établissements. Les deux parties ont été représentées respectivement par le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato, d’une part, et l’Ambassadeur de France à Madagascar, SEM Christophe Bouchard, et Jérôme Bertrand Hardy, Directeur de l’AFD, d’autre part. Le projet d’appui à la formation professionnelle et à l’enseignement technique du secteur BTP/RS va contribuer à renforcer l’offre de formation professionnelle dans le secteur BTP. Le projet s’étalera jusqu’en 2025. En tout, 14 établissements vont bénéficier de ce financement. A savoir 5 établissements du premier cycle, 5 établissements du second cycle et 4 établissements d’enseignement supérieur. Il s’agit notamment des Lycées Techniques de Mahamasina, de Mantasoa, d’Antsiranana, de Toamasina et le Centre Professionnel, soutenus dans le cadre d’un précédent projet. 5 autres établissements ont été sélectionnés de manière à couvrir toutes les provinces de Madagascar, notamment Fianarantsoa, Mahajanga, Toliara, Toalagnaro et Alarobia, afin que ces 10 lycées techniques soient capables de mettre en œuvre des formations professionnelles de qualité et de diversifier leurs sources de revenus.

Opérationnalisation. La deuxième composante de ce financement est destinée à l’appui à l’opérationnalisation des conclusions de l’étude menée au niveau de 4 établissements d’enseignement supérieur et de formation continue, à savoir l’INFRA, l’IST, l’ESPA et l’ESBTP Bevalala. L’objectif étant d’intégrer la dimension changement climatique et l’efficacité énergétique dans leurs offres de formation. Cet appui va également permettre au MENETP (Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et Professionnel) de poursuivre ses réformes clés dans le cadre de la Politique Nationale d’Emploi et de Formation Professionnelle (PNEFP) notamment dans la promulgation du cadre réglementaire fixant l’organisation de la formation par alternance, la promulgation des textes relatifs à l’autonomie de gestion des établissements et le développement du processus d’accréditation et de labellisation des établissements

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.