Suspension de la production : Congés forcés et chômage technique chez STAR


Les activités de production sont suspendues au niveau des 5 sites de la STAR, à cause de la forte baisse de la demande sur le marché.

Le secteur productif à Madagascar est en voie d’implosion, comme l’ont indiqué les représentants des PME (Petites et moyennes entreprises), cette semaine. Même les grandes industries sont également touchées. Hier, STAR a annoncé officiellement la suspension temporaire de ses activités de production. « La suspension des activités des usines de la STAR à travers le pays est ponctuelle… Nous ne manquerons pas de redémarrer l’ensemble de notre activité industrielle dès que le besoin sur le marché s’en fera ressentir… », indique la société dans son communiqué. En effet, les mesures de confinement ne sont pas les seuls freins aux activités productives. La forte baisse du niveau de la demande présente également des impacts importants, dans tous les secteurs d’activité. « Les stocks de produits finis disponibles dans nos agences sont largement suffisants pour répondre à la très faible demande actuelle du marché… », précise le communiqué de la STAR.

Chômage. Pour la société, cette suspension temporaire des activités de production traduit tout simplement des manques à gagner et des pertes. Les impacts pour les membres du personnel ne sont pas minimes, et pourraient même affecter la subsistance. D’après nos sources auprès de la société, la majorité des plus de 1 900 employés de la STAR est concernée par cette suspension d’activité de production. « Comme on ne travaille pas, les employés doivent maintenant épuiser leurs droits de congé et ceux qui n’ont en plus sont donc en situation de chômage technique, car ils ne seront pas payés en fin du mois, jusqu’à ce que le travail reprenne », nous a confié un employé auprès de la société. Par ailleurs, la Direction générale de la STAR a mis en avant son engagement envers ses employés pour assurer la continuité des activités de la société. En d’autres termes, ces employés pourront reprendre leurs postes, le moment venu… Certes, d’autres sociétés connaissent la même situation. Nombreux sont les dirigeants de petites, moyennes et grandes entreprises, qui ont déjà annoncé l’application du chômage technique à cause des difficultés économiques liées à la crise du Covid-19.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.