Reprise du tourisme : Ravinala Airports prêt pour la réouverture des frontières

Des équipements médicaux d’une valeur de 90.000 euros offerts par Ravinala Airports.

Le tourisme figure parmi les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire. Du coup, l’annonce de la réouverture des frontières, notamment au niveau de l’aéroport international de Nosy- Be, réjouit les opérateurs du tourisme. Cette réouverture annoncée par le Président de la République se fera, rappelons-le, à partir du 1er octobre.

Une reprise qui se fera dans les conditions techniques et sanitaires requises puisque Ravinala Airports, le gestionnaire des aéroports internationaux d’Antananarivo et de Nosy- Be, ont pris toutes les dispositions nécessaires pour cela. « Nous sommes prêts pour la réouverture des frontières » a déclaré hier, Patrick Collard, le Directeur Général de Ravinala Airports, en marge d’une cérémonie de remise de don au ministère de la Santé Publique.

Protocole sanitaire. En effet, outre la mise en place des procédures de respect des gestes barrières, notamment le port de masques, la distanciation de 1,5m ; Ravinala Airports s’est aussi doté d’autres équipements, comme une machine pour un dépistage virologique capable de donner des résultats en 20 minutes à Antananarivo . Des caméras thermiques et des parois en plexiglas sont également en cours d’installation aux différents comptoirs où il existe une interaction agents/passagers dans le nouveau terminal. A l’aéroport de Nosy- Be, Ravinala Airports travaille en étroite collaboration avec le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie et les entités touristiques et aéroportuaires pour la mise en place d’un protocole sanitaire tel que l’installation d’une caméra thermique et d’auvents pour accueillir les passagers qui se feront dépister. « Ces dispositions permettront de garantir une ouverture des vols internationaux au 1er Octobre dans le respect des mesures sanitaires » selon le DG de Ravinala Airports. En somme, la reprise du tourisme prévue en octobre se fera dans la règle de l’art. Mieux , la mise en place de ces procédures sanitaires fera office de publicité pour la destination Madagascar qui, avec le nouveau terminal international d’Ivato est équipé d’infrastructures modernes dignes des grands aéroports internationaux.

Socialement responsable. En attendant, Ravinala Airports affiche sa détermination à être une entreprise socialement responsable. En effet, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, Ravinala Airports a fait don d’un important lot d’équipements médicaux au ministère de la Santé Publique. Ce don d’une valeur de 9O.000 euros ; soit près de 340 millions ariary , est composé notamment de 38 concentrateurs d’oxygène et de 9 respirateurs, ainsi que leurs consommables. Plusieurs entités pourront bénéficier de ces équipements. , Ainsi, l’hôpital de Nosy – Be, dans un esprit de renforcement de ses capacités en vue de la réouverture des vols internationaux, sera doté de 2 respirateurs et de 17 concentrateurs. La Commune Urbaine d’Antananarivo recevra 4 concentrateurs. D’autres centres hospitaliers à Madagascar bénéficieront de 7 respirateurs et 17 concentrateurs. Faut-il en effet préciser que cette action réalisée en partenariat avec l’association Souffle, Santé et Développement, s’inscrit dans l’engagement citoyen et responsable de Ravinala Airports auprès des municipalités où sont implantés les aéroports dont elle a la gestion notamment à Antananarivo et Nosy Be… En plus, les dons ont été réceptionnés hier à l’aéroport international d’Ivato, en présence des Secrétaires généraux du ministère de la Santé Publique et du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.