Routes et infrastructures urbaines : Travaux en cours à Antsiranana, appels d’offres attendus pour la RN6  

Visite officielle du ministre Hajo Andrianainarivelo avec l’ambassadeur de France, à Antsiranana, pour constater l’avancée des travaux d’infrastructures en cours.

Des projets de construction et de réhabilitation d’infrastructures sont en cours de mise en œuvre à Antsiranana. Le ministre Hajo Andrianainarivelo a fait une visite sur les lieux, lundi dernier, et a annoncé que la RN6 sera également réhabilitée pour bientôt.

50% des travaux sont achevés pour la première phase du PADEVE (Projet d’appui au développement). La seconde phase sera bientôt lancée. C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Aménagement et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo, lors de sa descente à Antsiranana, pour constater de visu l’avancement de la mise en œuvre du projet. C’était une visite officielle, menée le 31 août 2020, par la forte délégation composée également de l’ambassadeur de France à Madagascar. D’après les membres de la délégation, les travaux avancent bien, malgré la longue période d’état d’urgence sanitaire et les nombreuses contraintes liées au traitement de dossiers pour les travaux de construction. A noter que le PADEVE se divise en deux phases. La première, actuellement en cours, concerne les routes et les jardins de la ville d’Antsiranana. La seconde phase concerne la construction de places de marché et autres infrastructures publiques. Lors de sa prise de parole, le ministre Hajo Andrianainarivelo a souligné qu’il ne faut en aucun cas toucher aux terrains expropriés, tant que les dédommagements ne sont pas réglés. D’ailleurs, c’est ce qui a engendré un léger retard des travaux.

Route nationale. Outre la ville de Diego, la route nationale N°6 sera également réhabilitée. Le ministre de tutelle a indiqué que la phase d’appels d’offres pour la mise en œuvre du projet est déjà en cours. A noter que le processus est également marqué par un retard, à cause des réformes menées au niveau du MATP (Ministère de l’Aménagement et des Travaux Publics), à la demande des partenaires techniques et financiers. Parmi celles-ci figure la réforme du secteur routier par laquelle, plusieurs changements ont été apportés au niveau de l’Agence Routière et du Fonds Routier – auparavant dénommée Fonds d’Entretien Routier. Les changements apportés concernent également la transparence et la politique de réhabilitation et d’entretien des routes à Madagascar. « Autant d’imperfections décourageaient les bailleurs de fonds à financer nos infrastructures, si l’on cite l’exemple de la RN6 et la RN13 et bien d’autres. Nos partenaires avaient sollicité une optique durable. Nous avons désormais apporté cette amélioration et les projets de réfection pourront se faire avec ces partenaires », a affirmé le ministre Hajo Andrianainarivelo. Par ailleurs, en ce qui concerne la RN6, la date limite de remise des offres par les entreprises qui voudraient réaliser les travaux, est reporté le 24 septembre, suite à l’état d’urgence sanitaire, selon le MATP. C’est donc après cette date que l’on connaîtra les entreprises en charge des travaux de réhabilitation de cette route nationale. En effet, ces travaux ont été divisés en deux lots, pour accélérer la mise en œuvre.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.