Régions Androy et Anosy : Facilité d’accès au crédit Fihariana pour 200 entrepreneurs

Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) et le programme national de l’entrepreneuriat Fihariana ont signé une convention de partenariat hier à Ambatoroka, et ce, au profit des régions Androy et Anosy.

Les entrepreneurs ruraux localisés dans les régions Androy et Anosy bénéficieront des avantages particuliers en matière d’accès au crédit. C’est le fruit du partenariat entre le programme national pour le soutien des entrepreneurs malagasy Fihariana et le Programme Alimentaire Mondiale (PAM). Ainsi, 200 entrepreneurs ruraux, membres des groupements ou d’associations de producteurs paysans identifiés par ce dernier, obtiendront une facilité d’accès au crédit de Fihariana moyennant un taux d’intérêt unique. « L’objectif consiste à les soutenir sur les plans technique et financier afin qu’ils puissent développer leurs activités génératrices de revenus ou leurs entreprises. En outre, nous continuons de développer des partenariats pour que nos offres répondent bien aux besoins spécifiques des entrepreneurs bénéficiaires et de leurs communautés locales », a expliqué Valérie Zafindravaka, le Secrétaire exécutif du programme national Fihariana, lors de la signature de cette convention de partenariat hier à Ambatoroka.

Education financière. Plus concrètement, le programme Fihariana et le PAM s’engagent à accompagner ces entrepreneurs ruraux bénéficiaires à travers une meilleure éducation financière. Il faut savoir également que le partenariat entre les deux parties contribue bien au développement des deux régions. En effet, le Programme Alimentaire Mondiale, a entre autres, pour mission de lutter contre la faim et la pauvreté comme son nom l’indique tout en répondant aux besoins d’urgence, et en y appuyant au développement économique et social. En revanche, le programme national Fihariana de son côté, se charge d’accompagner les producteurs locaux à développer leurs entreprises rurales. Et à part la facilitation d’accès au crédit, les entrepreneurs d’Androy et d’Anosy bénéficiaires auront également des appuis techniques leur permettant de se formaliser et de mieux se structurer, afin de pérenniser leurs activités. En tout, « le programme Fihariana se démarque par une approche basée sur un schéma de mise en œuvre passant par différentes étapes qui ont une double vocation. La première est de miser sur le capital humain et la seconde est de sécuriser au mieux les entreprises sélectionnées et les fonds qu’ils ont empruntés. Par ailleurs, nous ne ménageons pas nos efforts pour atteindre la réalisation des deux « Velirano » du Président de la République, Andry Rajoelina. Il s’agit notamment de l’autosuffisance alimentaire et l’industrialisation régionale », a conclu Valérie Zafindravaka, le Secrétaire exécutif de ce programme.

Navalona R. 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.