Redressement de la Jirama : De nouveaux matériaux de fabrication de transformateurs

Nouveaux matériaux de production de transformateurs, dans l’atelier de la Jirama à Analamahitsy.

La Jirama investit dans les matériaux de production, pour réduire ses charges d’exploitation. Désormais, les poteaux en béton et les transformateurs pour les nouveaux raccordements sont produits en interne par cette société d’Etat.

Réduire les coûts et accroître les recettes. Tel est le grand défi de la Jirama, dans le cadre de son redressement, qui exige également une nette amélioration de la qualité de service aux usagers. Après avoir rouvert l’usine de confection de poteaux en béton à Mandroseza, cette société d’Etat a également décidé de fabriquer les transformateurs qu’elle utilise. Un atelier basé à Analamahitsy vient de se doter de nouveaux matériaux de fabrication de transformateur, qui a une capacité de production d’un transformateur tous les six jours, selon Jacky Tiarson, directeur délégué des travaux. A noter que la société d’Etat vient également d’acquérir et installer à Ambohimanambola vendredi dernier, l’un des deux plus grands transformateurs à Madagascar. A ces matériaux et équipements s’ajoutent une vingtaine de camions-grues, qui serviront au transport et à l’installation des supports de branchement. « Toutes ces acquisitions permettront de réaliser les 12.000 nouveaux branchements que la Jirama compte faire jusqu’à la fin de l’année 2020 », a expliqué Armand, directeur principal des Études des Travaux auprès de la Jirama.

Accès à l’électricité. Mardi dernier, le directeur général de la Jirama, Vonjy Andriamanga a effectué une visite à Analamahitsy, pour constater les nouveaux matériaux de production de transformateurs. D’après les explications, ces nouveaux sites de production permettront à la Jirama d’améliorer la qualité de ses services et de mettre en œuvre le projet « Une semaine=Un quartier », qui vise l’amélioration de l’alimentation en électricité dans les quartiers rouges écarlates en terme de coupures. Outre cet objectif d’améliorer la qualité de service, la Jirama compte également faciliter les nouveaux raccordements, pour promouvoir l’accès à l’électricité. Bref, selon les dirigeants de la société, ces actions s’inscrivent dans le cadre de la réalisation des Velirano du président de la République.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Au plus que Jirama investit et au plus de comm au moins cela fonctionne……. Trop fort cette identité NATIONALE !!!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.