CFIM – SEG : Un accord de partage d’informations maritimes

Le Centre de Fusion d’Informations Maritimes (CFIM), représenté par son directeur général le Capitaine de Vaisseau Razafindraibe Frank Aimé et le Secrétariat d’Etat chargé de la Gendarmerie (SEG), représenté par le Général de Division Njatoarisoa Andrianjanaka viennent de signer un protocole d’accord hier. Il s’agit notamment d’un accord d’échange et de partage d’informations maritimes qui vise à établir et renforcer la coopération entre les deux parties dans les domaines de la défense et de la sécurité intérieure.

Suivi en temps réel. Plus précisément, cet accord a pour objet d’améliorer la connaissance de la situation maritime à travers une Image Maritime Reconnue ou IMR de l’espace maritime malagasy. Il permet en même temps d’assurer le suivi des activités maritimes en temps réel ou proche du temps réel en vue d’accélérer la planification et l’organisation des réponses opérationnelles aux risques et menaces maritimes. Le renforcement de capacités des acteurs concernés, n’est pas en reste afin de s’approprier des connaissances et de la technique de fusion d’informations maritimes. Cet accord permet également de décrire un cadre de coopération sur le partage et l’échange d’informations, de données et de renseignements au niveau de la sécurité intérieure, de l’action de l’Etat en mer et aux frontières relevant du domaine de la gendarmerie nationale ainsi que la sécurité et la sûreté maritime.

Alerte avancée. Il est à rappeler que le Centre de Fusion d’Informations Maritimes (CFIM) est un établissement à caractère administratif. Il oeuvre dans la collecte, l’analyse et la fusion d’informations maritimes en vue d’établir une alerte avancée en cas d’existence ou de détection d’un risque maritime potentiel ou avéré dans l’espace maritime malagasy. Dans le cadre de ses missions, ce centre développe des partenariats comme celui avec le SEG, pour améliorer les conditions d’anticipation de ces risques ou menaces maritimes dans les zones sous juridiction de Madagascar.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.