Entrepreneuriat.mg : Des accompagnements pour les entreprises individuelles

Ces jeunes bénéficiaires du programme PEJAA continuent de se former sur le site.

Cette initiative contribue à la formalisation des activités économiques à Madagascar, selon les promoteurs.

Relancer l’entrepreneuriat local. C’est dans cet esprit qu’un groupe d’experts a créé un site web dit entrepreneuriat.mg, surtout pendant la période de confinement. « On y trouve des contenus de qualité conçus par des professionnels servant à accompagner, notamment, les entreprises individuelles. En outre, ces contenus sont proposés en langue maternelle, et ce, gratuitement. Ce qui permettra de combler les lacunes laissées par la gamme de services existante qui est, soit payante, soit présentée en langues étrangères, soit en présentiel uniquement », a expliqué Njaka Rajaonarison, le fondateur du cabinet Esprit d’entreprise (EdE).

Formalisation. Et lui d’ajouter que ce site se veut être également un outil qui contribue à la démocratisation de l’entrepreneuriat qui est d’habitude perçu comme étant réservé à une centaine de personnes. « Il faut savoir que ce site accorde une attention particulière aux entreprises individuelles, autrement dit  aux entreprises qui s’enregistrent auprès des centres fiscaux et non pas auprès de l’EDBM (Economic Development Board of Madagascar). Celles-ci pourront ainsi avoir accès aux diverses informations dont entre autres, les frais et les dossiers nécessaires pour la création de cette catégorie d’entreprise. Elles peuvent en même temps consulter dans ce site les outils entrepreneuriaux, la démarche entrepreneuriale, ainsi que l’esprit d’entreprise », a-t-il enchaîné. Les promoteurs sont convaincus que cette initiative contribue largement à la formalisation des activités économiques à Madagascar. D’après les statistiques publiées par l’administration fiscale, on ne recense que 350. 000 contribuables disposant de Numéro d’Identification Fiscale (NIF), alors que le pays compte plus d’un million de personnes en activité économique.

Plus de 200 visiteurs par jour. Par ailleurs, « les contenus proposés devront non seulement aider ceux qui veulent se lancer dans les affaires mais également ceux qui sont déjà en activité. Le site offre des accompagnements, surtout aux jeunes porteurs de projets. Faute d’accompagnement, en effet, 80% de ces jeunes startupers échouent par exemple à mi-parcours. Ce n’est pourtant pas l’envie d’entreprendre qui manque à Madagascar. Selon le dernier rapport sur les enjeux et défis de l’entrepreneuriat, la Grande île s’est hissée à la première place en termes de taux d’activité entrepreneuriale, pour les pays à faible revenu », a fait savoir Njaka Rajaonarison. Il est à noter que le site entrepreneuriat.mg compte actuellement plus de 200 visiteurs par jour. Des jeunes ont déjà bénéficié des séances de formation en entrepreneuriat grâce à l’appui du programme de Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes dans l’agriculture et l’agro industrie (PEJAA) à Toamasina. Ils continuent de se former sur ce site.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.