Nouvelles Unités de traitement d’eau : Un million de litres d’eau potable par heure pour 8 zones d’Antananarivo

Les Unités de traitement d’eau conteneurisées de la Jirama.

La Jirama mise sur les Unités de traitement d’eau conteneurisées (UTC) pour résoudre les problèmes d’approvisionnement en eau potable dans la ville d’Antananarivo et ses environs. La société procède actuellement à miser en place de ces dispositifs conteneurisés dans 8 quartiers de la Capitale. « Innovant et répondant aux exigences des normes internationales, ce projet se démarque du fait que toutes les étapes de traitement d’eau se fassent dans un container. L’eau traitée est ensuite injectée sur les réseaux de distribution existants. L’installation de l’UTC, d’une capacité de 100m3/h a débuté à Ankadindratombo pour alimenter la commune d’Alasora. Sept autres localités en souffrance d’approvisionnement en eau en font partie», indique la Jirama.

Bénéficiaires. En effet, il s’agit de l’Unité à Amoronakona avec 100m3/heure, pour alimenter Ambohimangakely et la zone Est-Anosizato ; 100m3/heure pour alimenter la commune d’Ampitatafika -Tanjombato ; 200m3/heure pour alimenter la commune de Tanjombato-Ampasika ; 200m3/heure pour alimenter les communes de Bemasoandro et Itaosy-Andohalafy Ankadimanga ; 100m3/heure pour alimenter les communes d’Ambohidrapeto sy Ankadimanga-Ivato ; 100m3/heure pour alimenter les communes d’Ivato-Sabotsy Namehana ; et 100m3/heure pour alimenter la commune de Sabotsy Namehana. D’après les informations, les appareils comportant ces UTC sont déjà arrivés à Mandroseza et leurs installations se feront incessamment. Selon la Jirama, le projet vise à alléger, voire résoudre, les problèmes d’alimentation en eau dans les zones périphériques, mais également à améliorer le débit et la pression d’eau dans la capitale.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.