SOLIDIS – SOFIGIB : Mise en place d’un fonds de garantie de 35 millions USD au Burkina Faso

Les dirigeants de Solidis ont lancé un nouveau mécanisme de garantie de portefeuille au Burkina Faso.

Cette collaboration panafricaine entre SOLIDIS et SOFIGIB contribue à la promotion de l’inclusion financière dans ce pays.

Solidis n’est plus uniquement une première référence en garantie à Madagascar. En effet, cette société participe activement au lancement d’un nouveau mécanisme de garantie de portefeuille en Afrique. Plus particulièrement, « nous allons contribuer à la mise en place d’un fonds de garantie de 35 millions USD au Burkina Faso, grâce à un contrat d’assistance technique avec SOFIGIB (Société Financière de Garantie Interbancaire du Burkina). Il s’agit notamment de l’opérationnalisation du programme de Garantie Partielle de Portefeuille (GPP) », a expliqué Jean Marc Ravelomanantsoa, le directeur général de Solidis lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier à son siège à Ambohijatovo Ambony.

Partager le risque. Acteur majeur dans le financement des MPME, la Société Financière de Garantie Interbancaire du Burkina (SOFIGIB), est agréée en tant qu’établissement financier à caractère bancaire, sis à Ouagadougou Burkina Faso. Sa mission consiste à aider et développer les MPME et MPMI de tous secteurs d’activités en facilitant leur accès aux financements par le biais des garanties financières et des appuis techniques. « Ce fonds de garantie lui permettra de partager avec les établissements prêteurs, le risque sur les crédits que ces derniers accordent des crédits aux PME exclues du système traditionnel bancaire et de favoriser davantage l’inclusion financière des PME burkinabé. Nous allons d’ailleurs apporter notre expertise et notre savoir-faire en la matière au profit de SOFIGIB. D’autant plus, la Banque Mondiale et l’Etat nous ont fait confiance grâce à la réussite du programme de Garantie Partielle de Portefeuille (GPP) pendant six ans à Madagascar », a-t-il enchaîné.

Sept experts envoyés. Il est à rappeler que ce fonds  GPP a été mis en place depuis 2014 à Madagascar. Il appuie actuellement 6.746 MPME pour un encours de crédit de plus de 433 milliards Ar auprès de neuf établissements prêteurs.  En revenant sur le contrat d’assistance technique à SOFIGIB, « sept experts de Solidis seront envoyés au Burkina Faso pour assurer cette mission qui s’étale sur une période de 14 mois. Cette assistance technique sera axée sur l’opérationnalisation de ce programme GPP Burkinabè qui comprend trois guichets, à savoir MPME, femmes entrepreneures et guichet agricole. Ces experts interviendront notamment sur le système d’information, la gestion des risques et les négociations de partenariat avec les banques et les institutions de microfinance ainsi que la gestion environnementale et sociale », a évoqué Hariniaina Rajaobelison, le Secrétaire général de Solidis.    

Navalona  R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.