Maroantsetra : Recrudescence des coupes illicites de bois précieux

Depuis le confinement, l’Alliance Voahary Gasy (AVG) ne cesse de dénoncer que les exploitations illicites de bois précieux sont en recrudescence. « A Maroantsetra, la situation s’aggrave. En effet, les coupes illicites de ces bois précieux sont très pratiquées d’autant plus que la vente des tronçonneuses qui sont des scies mécaniques utilisées pour l’abattage d’arbres, est vulgarisée dans cette région. L’Etat doit prendre les mesures y afférentes, et ce, le plus tôt possible pour éviter l’hémorragie de nos ressources naturelles qui impacte déjà sur notre environnement », a révélé hier Ndranto Razakamanarina, le PCA de cette plateforme des organisations de la société civile oeuvrant pour l’environnement, en marge de cet atelier organisé par l’USAID via le programme Hay Tao à l’hôtel Panorama. « L’exploitation illicite de palissandre à Ambatondrazaka, notamment dans le corridor forestier Ankeniheny –Zahamena, est aussi à craindre, sans compter le problème de défrichement partout. En outre, les feux de brousse sont également en recrudescence. Ce problème qui devient une pratique courante depuis des années, n’a pas été résolu jusqu’à maintenant. Nous ne cessons ainsi d’interpeller l’Etat face à cette situation alarmante », a-t-il conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Iza no nampiroborobo ny fangalarana bois de rose ?
    Dia iza no antenaina hisambotra ?
    Samy mameno paosy dia lasa.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.