Produits agro-écologiques : Les places de marché dédiées, squattées par les spéculateurs

Tantely Maminirina Rakotomalala témoigne des avantages obtenus par la culture de produits agro-écologiques.

Une meilleure qualité à la consommation et une durée de conservation plus longue. Ce sont les deux grands avantages des produits agro-écologiques, selon Tantely Maminirina Rakotomalala, représentante des bénéficiaires du Projet Mampiarisoa – à Antanantanana, commune rurale Iarinarivo, district d’Ambohidratrimo – qui s’inscrit dans le cadre du Programme ASA financé par l’Union européenne. En effet, ce projet a permis à plus de 40 agriculteurs de se spécialiser dans les produits agro-écologiques, sans produits chimique. « Nous cultivons des tomates, des haricots verts, des haricots, des choux. Nous avons bénéficié de formations et de nouvelles techniques avec Mampiarisoa. Des matériels comme des arrosoirs, autopompes, pulvérisateurs, compostières en béton et en plastique ont été attribués à notre coopérative de paysans. Pour une gestion durable, chaque membre qui utilise ces matériels paient des frais de location », a indiqué Tantely Rakotomalala. Malgré le bon départ et la bonne organisation, ces paysans estiment qu’ils peuvent être plus performants, s’ils disposent d’une place de marché réservée aux produits agro-écologiques. En effet, cette place existe déjà, mais elle est aujourd’hui utilisée par les intrus qui commercialisent des produits agricoles infestés de produits chimiques.

 Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.