Constitution de réserve d’or: 16 sociétés aurifères sélectionnées par la BFM

La BFM achètera de l’or après authentification du grade de chaque lingot par le laboratoire des Mines de Madagascar.
La BFM achètera de l’or après authentification du grade de chaque lingot par le laboratoire des Mines de Madagascar.

La Banky Foiben’i Madagasikara (BFM) va commencer à acheter de l’or sur le marché local en mettant en place une ligne de crédit spécifique, dans le but de constituer la réserve nationale d’or.

En effet, vingt sociétés aurifères ont soumissionné à l’appel à manifestation d’intérêt lancé le 21 septembre 2020 par cette institution financière. Parmi lesquelles, 16 entreprises ont été sélectionnées à l’issue du dépouillement des offres reçues en séance publique, et ce, en présence des représentants de chaque société. « L’objectif consiste en premier lieu à constituer progressivement la réserve national d’or à travers un circuit d’approvisionnement formel, régulier et transparent. Et en second lieu, il est impératif de promouvoir l’exportation de l’or dans un cadre formel et traçable, afin de contribuer à raffermir l’Ariary par le biais des retombées en devises de ces activités d’exportation », a déclaré Henri Rabarijohn, le Gouverneur de la BFM, lors de la signature de la convention de convention avec ces opérateurs sélectionnés le 30 octobre 2020.

Ne pas monopoliser. Force est de reconnaître que l’or constitue un élément de réserve des banques centrales au même titre que les devises fortes. En outre, le prix de ce produit aurifère a suivi un rythme ascendant depuis ces trente dernières années. L’or joue ainsi parfaitement son rôle de valeur refuge. Et dans le contexte géopolitique et économique actuel, marqué par de fortes tensions commerciales et la pandémie de Covid-19, inclure ce métal précieux parmi les réserves de changes est un choix pertinent pour le pays. Toujours dans le cadre de la signature de la convention entre la BFM et les opérateurs aurifères sélectionnés pour l’approvisionner régulièrement en or, le Gouverneur Henri Rabarijohn, a réitéré que cette institution ne va pas monopoliser l’achat des produits aurifères sur le marché national. « Les autres opérateurs et exploitants œuvrant dans ce secteur peuvent toujours continuer à pratiquer leurs activités dans le cadre formel. Ce partenariat est cependant un signal fort démontrant qu’il est possible d’opérer dans le secteur aurifère dans un cadre formel, transparent et respectueux de la règlementation », a-t-il rajouté.

 

Obligation. Par ailleurs, il a été soulevé que les recettes d’exportation de l’or contribuent, au même titre que les revenus traditionnels d’exportation, au soutien à la balance des paiements de Madagascar. « Ces opérateurs aurifères sélectionnés ont d’ailleurs l’obligation de rapatrier des devises issues de leur exportation afin de stabiliser la valeur de la monnaie nationale. En outre, l’aboutissement de ce premier partenariat constitue une avancée majeure dans la valorisation de nos ressources aurifères et concourra désormais à accroître la contribution du secteur au développement de l’économie nationale. Et ce n’est qu’une première vague puisque d’autres opérateurs aurifères seront sélectionnés au prochain lancement d’un appel à manifestation d’intérêt », a évoqué le ministre des Mines et des Ressources Stratégiques, Fidiniavo Ravokatra

Ligne de crédit spécifique. Parlant du processus d’achat de l’or auprès de ces opérateurs sélectionnés, la Banky Foiben’i Madagasikara  achètera de l’or non monétaire à plus de 950 millièmes de pureté après avoir été authentifié le grade de chaque lingot par le Laboratoire des Mines de Madagascar. Il s’agit d’un établissement public sous tutelle du ministère des Mines et des Ressources Stratégiques. En outre, la banque centrale mettra en place une ligne de crédit spécifique auprès des banques commerciales de la place permettant aux opérateurs partenaires de s’affranchir des réseaux de financement informels soutenant les exportations illicites d’or.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.