Secteur extractif : Un projet de modélisation financière lancé la semaine prochaine

Les capacités de modélisation financière, le renforcement de la mobilisation des recettes intérieures, la capacité institutionnelle et la résilience figurent parmi les actions prévues par FIMES à Madagascar.

Madagascar fait partie des pays qui bénéficieront du projet de modélisation financière dans le secteur extractif (FIMES). Un atelier de lancement officiel se tiendra les 9 et 10 novembre prochains, en visioconférence via la plateforme Zoom. Organisé par le Centre africain des ressources naturelles (ECNR) au sein de la Banque africaine de développement (BAD), cette rencontre sera également l’occasion de présenter une mise à jour détaillée de la mise en œuvre de ce projet. Il est à noter que FIMES est un projet multinational, financé par la facilité d’appui à la transition de la BAD et mis en œuvre par l’ECNR. Le projet vise à renforcer les capacités de modélisation financière et à renforcer la mobilisation des recettes intérieures (DRM), la capacité institutionnelle et la résilience de certains pays membres régionaux en transition (PMR), avec notamment la Guinée, le Libéria, le Mali, Madagascar, le Niger, le Sierra Leone, le Soudan du Sud et le Zimbabwe. La plupart de ces pays misent sur le secteur extractif pour tirer la croissance économique vers le haut.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.