IMGAM : Formation des étudiants sur trois secteurs prioritaires

Lors de la première rencontre entre les professionnels du tourisme et les étudiants de l’IMGAM.

Une rencontre entre des professionnels de trois secteurs et des étudiants de cet Institut, a été organisée, et ce, en commençant par le secteur du tourisme.

L’Institut de Management des Arts et Métiers (IMGAM) a pour mission de mettre les apprenants sur la voie de la réussite. « Nous ne nous limitons plus à former des élites malgaches, mais nous prodiguons notamment un enseignement permettant à ces étudiants d’exercer avec professionnalisme. Et après ces trente années d’expériences dans le domaine de l’enseignement de qualité, nous allons apporter des innovations. Il s’agit de la formation axée sur trois secteurs prioritaires, à savoir le tourisme, l’agrobusiness et l’artisanat », a déclaré Rakotoson Martin Pierre, le président de l’IMGAM, lors de sa rencontre avec la presse.

Obstacles et opportunités. «Ce sont des secteurs d’avenir pour les Malgaches d’autant plus que la Grande île dispose des avantages comparatifs permettant de développer ces secteurs prioritaires grâce à la bénédiction de Dieu », a-t-il poursuivi. A titre d’illustration, Madagascar abrite d’innombrables sites touristiques paradisiaques qui attirent de nombreux visiteurs étrangers dans tous les quatre coins du monde, sans compter ses richesses en biodiversité endémique. Malgré l’impact de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 sur le secteur du tourisme et une relance légèrement freinée par des mesures de fermeture des frontières annoncées par l’Etat, le président de l’IMGAM reste confiant quant au potentiel du métier. Les professionnels du secteur ayant rencontré tout récemment les étudiants de cet institut, le confirment également. Il est à noter que cette rencontre entre les deux parties, a été organisée par l’IMGAM afin d’accompagner les étudiants à s’imprégner de toutes activités à entreprendre dans le secteur du tourisme. Ils ont également eu l’occasion de discuter directement avec ces professionnels du secteur tout en identifiant les obstacles à surmonter et les opportunités qui s’y trouvent.

Pourvoyeurs de devises. Par ailleurs, d’autres rencontres auront lieu prochainement concernant les deux autres secteurs porteurs. Mais parlant de l’agro-alimentaire, « il est temps de former des étudiants à exploiter les ressources naturelles afin de créer plus de valeur ajoutée avant de se lancer dans l’exportation. Nous disposons également de nombreuses matières premières permettant de développer le secteur artisanat. Force est aussi de reconnaître que ces trois secteurs prioritaires sont tous pourvoyeurs d’emplois et de devises. Ils sont également bien adaptés à Madagascar. Booster ces trois secteurs porteurs contribue efficacement au développement socio-économique de la nation », d’après toujours les explications de Rakotoson Martin Pierre.

Monter des projets. Rappelons que l’Institut de Management des Arts et Métiers propose quatre parcours, à savoir, le Commerce et Marketing, la Finance et Comptabilité, l’Administration, la Banque et Institution Financière. Pour pouvoir décrocher le diplôme de Licence, les étudiants ont l’obligation de monter leurs propres projets dans le cadre de la préparation de leurs mémoires. De nombreux apprenants ont déjà pu créer leurs propres entreprises, et ce, dans différents secteurs d’activité. Hormis cette rencontre avec les professionnels des secteurs prioritaires, l’IMGAM facilite également l’accès au financement afin que les étudiants puissent réaliser leurs projets.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.