7e édition du salon Voatra : Pour soutenir les entreprises victimes de la crise sanitaire

Les organisateurs sont fin prêts pour l’ouverture de ce salon de la Créativité Voatra, ce jour.

La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Analamanga (CCIA) organise la 7e édition du salon de la créativité du 25 au 28 novembre 2020 à son annexe à Antanimena.

« Cette édition 2020 revêt un caractère particulier dans la mesure où elle est organisée dans le contexte de la relance économique. Notre objectif consiste ainsi à soutenir les entreprises victimes de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, surtout celles opérant dans la région Analamanga. Le salon sera ainsi une opportunité pour faire connaître au grand public les produits « Vita Malagasy ». Il y aura également des produits et services innovants mais qui sont conçus par des opérateurs nationaux, sans oublier les produits artisanaux », a expliqué Andrianaivo Hery Nirina, directeur général de la CCIA, lors d’une conférence de presse hier.

Patriotisme économique. Et lui de préciser que cet événement économique et commercial est organisé dans le cadre de la célébration du centenaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Analamanga. Le thème est axé sur « le Vita Malagasy à l’ère du numérique ». Une quarantaine de stands représentant des produits et services « Vita Malagasy », y seront érigés. « Il n’y aura aucun produit importé. Nous sollicitons entre-temps la population malgache à les consommer étant donné que ce sont des produits à la portée de toutes les bourses. Notre but est de promouvoir le patriotisme économique. Dans la même foulée, les entreprises participantes et ciblées auront l’obligation de redéfinir leur stratégie de développement  pour pouvoir faire face aux nouvelles contraintes nées de la crise sanitaire, tout en réduisant la dépendance aux produits importés », a-t-il poursuivi.

Incontournable. Par ailleurs, une série de conférences sera organisée dans le cadre de ce salon de la créativité Voatra, dans sa 7e édition. A titre d’illustration, « la transformation digitale des entreprises » sera la thématique présentée par Telma le premier jour du salon. Ensuite, l’Ecole Supérieure des Technologies de l’Information (ESTI), qui est également le partenaire de la CCIA dans l’organisation de cet événement économique, interviendra jeudi prochain sur le « développement numérique et la protection des données personnelles ». « L’utilisation du numérique devient actuellement incontournable, dans la vie quotidienne des entreprises. C’est également une leçon tirée du confinement lié à cette crise sanitaire », a fait savoir Guy Razafintsalama, le directeur de l’ESTI.

Rencontres B to B. A part cette série de conférences, des rencontres B to B seront entre-temps organisées. « D’habitude, on facilite la mise en relation des entreprises nationales avec leurs homologues à l’étranger afin de trouver un débouché ou des partenaires financiers. Cette fois-ci, nous allons privilégier les rencontres entre les opérateurs malgaches. En effet, leurs activités pourront être complémentaires. Une entreprise se spécialisant dans le domaine de la transformation agro-alimentaire a, entre autres, besoin d’un fournisseur en packaging pour assurer le conditionnement de ses produits », a évoqué Andrianaivo Hery Nirina. Il faut savoir que diverses manifestations seront organisées dans le cadre de la célébration du centenaire de cette Chambre Consulaire, cette année.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.