Sécheresse et eau potable : Solutions d’urgence pour Fianarantsoa

Des bombonnes sont mises en place à Fianarantsoa pour ravitailler la population en eau potable. Il s’agit d’une mesure d’urgence.

Le retard des pluies cause des difficultés d’approvisionnement en eau potable, dans neuf régions de Madagascar. Après les mesures spéciales prises pour certains quartiers d’Antananarivo, la Jirama et le ministère chargé de l’Eau, ont également instauré des solutions d’urgence pour résoudre le problème à Fianarantsoa. Dans ce cadre, les deux entités travaillent main dans la main avec les instances dirigeantes à Fianarantsoa. « 32 Fokontany sur les 52 y sont identifiés comme les plus souffrants. De nombreuses alternatives sont actuellement en cours d’exécution, afin d’assurer le ravitaillement en eau dans la ville de Fianarantsoa. Plusieurs bonbonnes de 10m3 sont déjà installées pour ravitailler la population. Celles-ci seront renforcées incessamment. Les autorités locales s’activent dans la fourniture de camions citernes pour ravitailler les bonbonnes », a indiqué la Jirama dans son communiqué.

Mobilisations. Selon les informations, sept camions citernes sont mobilisés pour ce ravitaillement. Il s’agit de deux camions de 13m3 fournis par le Gouvernorat ; deux camions de 3,5m3 des Sapeurs-pompiers de la commune ; un camion de 5m3 de l’Université d’Andrainjato ; et deux camions de 20m3 de la Jirama. La société Bionexx, une productrice d’eau filtrée, va également fournir 130m3 d’eau par jour pour remplir les bonbonnes.

Traitement. Par ailleurs, la Jirama est en train d’installer une station mobile de purification d’eau, d’une capacité de 80m3 par jour. Le projet de pompage et de traitement d’eau de la rivière Matsiatra est également en étude. Ceci va produire jusqu’à 800m3 supplémentaires, par jour.

Artificielle. En outre, la Jirama, l’Etat et la Direction Générale de la Météo préparent déjà la provocation de la pluie artificielle pour augmenter la pression d’eau à Fianarantsoa. Pour rappel, une station de traitement d’eau, celle d’Ankidona, sur trois, assure le ravitaillement en eau dans toute la ville de Fianarantsoa au lieu de trois avec Vatosola et Tombana qui sont à sec à cause de l’étiage. A noter que la production d’eau à Fianarantsoa n’est que 3000m3 par jour, ce qui est largement insuffisant pour répondre aux besoins actuels de la population locale.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.