Gaz domestique : Baisse des prix possible en 2021

Olivier Gasbarian, le nouvel Administrateur général de Vitogaz.

Une année de gaz domestique. 2021 le sera pour de nombreux foyers malgaches, avec la perspective d’une baisse des prix du gaz.

La société Vitogaz n’écarte pas une baisse des prix de ce combustible, due notamment à une révision à la baisse du taux de la TVA. « Nous sommes encore en attente de l’issue de la baisse de la TVA sur le gaz dans la loi de finances initiale 2021 », explique Olivier Gasbarian le nouvel administrateur général de Vitogaz.

Propreté. Une manière de faire entendre que la perspective est bel et bien celle de la baisse du prix du gaz, ce combustible qui se distingue par sa propreté et sa capacité à être une alternative au charbon de bois. « Ce projet de baisse de la TVA est un signal fort de l’Etat pour la lutte contre la déforestation », affirme le nouveau premier responsable de Vitogaz. « Notre objectif a toujours été et sera toujours celui de rendre le gaz plus accessible à un grand nombre de foyers afin qu’il puisse remplacer le charbon de bois et contribuer ainsi aux efforts de protection de l’environnement », ajoute-t-il. Pour parvenir à cette baisse des prix du gaz, Vitogaz entend également faciliter la première acquisition. En effet, outre le prix du gaz proprement dit, c’est le premier achat qui pose problème dans la mesure où il inclut la consignation de la bouteille, le détendeur et le kit fatapera à gaz qui l’accompagne. « Nous réfléchissons sérieusement sur les moyens de baisser, d’une manière conséquente, le coût du premier achat », selon toujours l’administrateur général de Vitogaz. « On a beaucoup de travail à faire pour y parvenir, mais on y arrivera », ajoute Olivier Gasbarian, en rappelant que dans ses actions Vitogaz a toujours œuvré pour cette facilitation de l’accès des foyers au gaz butane.

Proximité. Il cite, entre autres, le lancement de Gaz’Naka, la vente au détail de gaz à partir de 3 000 ariary. Avec 7 points de vente opérationnels actuellement, le Gaz’Naka commence à connaître du succès auprès du public. « C’est un moyen pour nous de mieux nous rapprocher des consommateurs ». Une politique de proximité qui va d’ailleurs se manifester par le renforcement du réseau de distribution et le lancement de nouvelles offres comme la bouteille de 4 kg. Une autre moyen de rendre encore plus accessible ce combustible qui contribue à l’amélioration des conditions de vie des foyers. Une nouvelle année prometteuse, en somme, pour Vitogaz qui va également investir en infrastructures pour améliorer ses services. Olivier Gasbarian parle notamment d’un nouveau terminal à Tamatave.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Serait un atout si on pourrait échanger les anciennes bouteilles de gaz Galana avec le Vitogas partout vu que Galana n’accepte pas ça !!

  2. ce n’est pas la première fois que les autorités incitent la population à adopter le gaz comme moyen de cuisson…et à chaque fois, cela n’a pas marché….la cuisine malgache préfère les cuissons longues…et le niveau de vie des populations l’empêche de s’offrir l’accès quotidien au gaz

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.