Trésor Public : Un détournement de 500 millions d’ariary démasqué à Toliara

Un beau coup de filet. L’équipe du Trésor Public vient de mettre la main sur un détournement de  fonds publics de 500 millions d’ariary à la Trésorerie Générale de Toliara. L’auteur du délit n’est autre qu’un caissier en service depuis des années. Son mode opératoire consistait à dissimuler des faux billets ou des billets de valeur inférieure  dans des liasses. L’équipe de la Direction Générale du Trésor (DGT) qui a démasqué ce détournement a immédiatement pris les mesures qui s’imposent en portant plainte contre l’auteur auprès du Bureau Indépendant Anticorruption (Bianco)  et en l’écartant des services à Toliara. Des sanctions financières ont été également prises à son encontre.

Cette  opération est le fruit des efforts d’assainissement  réalisés par la Direction Générale du Trésor conformément à la politique que mène le ministère de l’Economie et des Finances contre  les malversations financières. La DGT va d’ailleurs, renforcer les mesures anti-détournement. « Nous avons toujours sensibilisé les entités du trésor public à instaurer un dispositif de contrôle interne efficace et la responsabilité de tous est de ce fait, engagée », a expliqué le Directeur Général du Trésor Ihaja Ranjalahy. « Nous allons renforcer davantage les dispositifs de contrôle dans tout Madagascar pour réduire les malversations », a-t-il poursuivi. A cet effet, les auditeurs  de la Direction de la Brigade d’Investigations Financières et d’Audit (DBIFA) vont continuer à assurer le contrôle systématique des caisses. En plus de cela, des personnes choisies au niveau central et régional seront accréditées et mandatées pour renforcer les contrôles  journaliers et réguliers de toutes  les caisses des postes comptables du Trésor  dans tout Madagascar de manière inopinée et très fréquente.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Aiza moa re olona no hahatafavoaka ny firenena ,fa izao no zavatra nanjaka hatrizay ,tsy misy hafa tsy fitiava tena sy fitiavam bola ,io anie ka izay hataon’ny lehibe no harahin’ny ankizy e ,
    izay tonga rehetra eo dia mamely daholo any ka ny vahoaka no lasa fadiranovana hatramin’izao .,tsy mba pauvreté intsony fa misère .

  2. Tsy midy dikany izany vola izany raha mihoatra ny vola nentin’i BARI-NJAKA nitsoaka any ivelany. Nahoana tsy hanaovana ny mandat d’arrêt international ireny olona mambotry firenena ireny ? Toy izany ry MAHARANTE JDD. raha ny vola nentin’izy ralahy ireo fotsiny efa mahatsangana usine telo goavana eto madagascar.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.