Rocade Nord-Est : Accélération du processus d’indemnisation des personnes impactées

Les travaux de la Rocade nord-est seront bouclés d’ici peu.

Les travaux de construction de la Rocade Nord-Est avancent à grands pas. Actuellement, un peu moins de 90% des travaux sont réalisés. En somme, il ne reste plus que quelques semaines pour que cette rocade soit ouverte à la circulation.

Au grand bonheur des usagers de la route de cette partie de la capitale qui disposeront donc, d’ici peu, d’une voie rapide pour rejoindre plus rapidement le centre-ville. Et si la nouvelle route sera ouverte d’ici peu, une partie des Personnes Affectées par le Projet (PAPs) ne sont pas encore au bout de leur peine.

Séance d’information. Il s’agit plus particulièrement de l’indemnisation relative aux terrains et rizières impactés par le projet, qui accuse un retard par rapport à l’exécution des travaux. En effet, jusqu’à maintenant, seulement 26% des parcelles impactées et dont les dossiers sont complets ont fait l’objet d’une indemnisation. Et c’est justement pour accélérer le processus d’indemnisation que les autorités concernées par le projet ont organisé le 21 janvier dernier au Workshop Idea Center Ankorondrano une séance d’information et de sensibilisation. Organisée en collaboration avec l’Agence d’Exécution des Travaux d’intérêt Public et d’Aménagement (AGETIPA), l’Agence Routière et le Service d’Expropriation, cette rencontre visait notamment à informer les personnes impactées et non encore indemnisées sur les démarches à suivre et la préparation des dossiers requis pour le paiement des indemnisations relatives aux terrains. S’inscrivant dans le cadre des actions engagées par le ministère de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics, il visait notamment à accompagner les PAPs dans la finalisation de leurs dossiers pour leurs indemnisations dans les meilleurs délais.

Plus complexes. Parmi les problèmes rencontrés figure le fait que la majorité des propriétaires de terrains n’ont pas encore achevé la régularisation de leur titre de propriété au préalable. Or, entre-temps, divers actes et événements comme des transactions, des décès, des morcellements ou des partages entre héritiers ont eu lieu. Rendant ainsi plus complexes les démarches de régularisation qui requièrent du coup beaucoup plus de pièces justificatives comme les procurations. “Les procédures d’indemnisations sont régies par des textes juridiques auxquels les responsables respectifs sont tenus de se référer”,s’est exprimé le responsable du projet au sein de l’Agetipa. Notons que six entités sont concernées dans le traitement des dossiers fonciers des PAPs en vue des paiements de leurs indemnisations sur les terrains, à savoir : les Circonscriptions Domaniales d’Avaradrano et de Tana ville, le service de l’expropriation, la Direction des Etudes et des Travaux Topographiques, l’AGETIPA et le ministère de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics. Une ONG sera de nouveau recrutée pour appuyer et accompagner les propriétaires de terrains affectés dans la préparation des pièces requises aux paiements de leurs indemnisations. Le guichet unique à Alasora est ouvert pour appuyer et accompagner les propriétaires des terrains et rizières dans les démarches à suivre et la préparation des pièces requises aux paiements des indemnisations. Par ailleurs, les dossiers reçus relatifs au projet Rocade ont fait l’objet de traitement prioritaire au niveau du service de l’Expropriation lequel est également ouvert aux PAPs qui viennent s’y renseigner.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.