Rio Tinto QMM : Des bourses d’excellence pour les élèves de l’Ecole Primaire Française de Fort-Dauphin

Ce partenariat est la manifestation de l’engagement de Rio Tinto QMM, en tant que partenaire du développement socioéconomique dans sa région d’implantation

 Socialement responsable. L’entreprise minière Rio Tinto QMM continue d’assurer sa responsabilité sociétale d’entreprise. Elle vient de signer un protocole d’accord pour financer un programme de bourses d’excellence aux élèves de l’Ecole Primaire Française de Fort-Dauphin.

Scolarité de qualité

D’un montant de 830 millions d’ariary, le protocole d’accord qui a été signé en présence de l’Ambassadeur de France, Christophe Bouchard, sera effectif à partir de cette année scolaire. Le financement permettra aux élèves bénéficiaires de terminer leur cycle primaire en 2027. La sélection des boursiers sera lancée en avril de cette année. A noter que ce protocole fait suite à celui qui a été signé en 2015 et s’est terminé en 2019. Avec ce nouveau protocole, au total 44 élèves méritants et issus des familles à faibles revenus vont pouvoir poursuivre une scolarité de qualité dans une école homologuée par le ministère Français de l’Education Nationale. Une aubaine pour ces jeunes chanceux qui ont eu l’opportunité d’être scolarisés dans un établissement de renom. Créée en 1974, cette école française a évolué positivement. Grâce à l’appui du gouvernement français, l’établissement fait partie du label AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger) respectant les normes requises en matière d’éducation. Les programmes scolaires à l’école française de Fort-Dauphin sont les mêmes que ceux des établissements français dans le monde entier.

Dynamisme

Ce partenariat confirme en tout cas le dynamisme de Rio Tinto QMM dans les activités socioéconomiques que cette entreprise minière mène dans la région Anosy. « Nous tenons à remercier Rio Tinto QMM de sa précieuse contribution, ce partenariat est une force pour assurer l’avenir de la jeunesse de la région Anosy mais également pour la pérennité de l’école. L’Ambassade de France accompagnera toujours cet établissement scolaire à Fort-Dauphin pour qu’il puisse avoir une meilleure qualité possible », a déclaré Christophe Bouchard, ambassadeur de France à Madagascar lors de son discours. Quant à David-Alexandre Tremblay, Directeur général des Opérations au sein de Rio Tinto QMM, il a annoncé que : « pour une grande compagnie minière comme Rio Tinto QMM, la vision est de faire en sorte que dans le futur, les hauts dirigeants de l’ entreprise soient issus des jeunes de cette région ». Il a par ailleurs rappelé que « Rio Tinto QMM investit aujourd’hui dans plusieurs programmes communautaires et éducatifs pour y parvenir ». A noter que le PDG de RioTinto QMM, Ny Fanja Rakotomalala a également assisté à la cérémonie de signature de cet accord. Durant leur séjour à Fort-Dauphin, les membres de la délégation de l’Ambassade de France ont eu l’opportunité de discuter, lors d’un déjeuner, avec les membres de la direction de Rio Tinto QMM. Ils ont aussi visité les sites à Mandena et le Port d’Ehoala.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire