Rocade Est : Ouverture imminente au public

La Rocade Est, bientôt ouverte au public.

Suivant le planning d’exécution des travaux, la situation d’avancement physique des travaux de construction de la Rocade Est, est estimée à 92%

Imminente. L’ouverture au public de la Rocade Est, reliant Andranobevava au Boulevard de Tokyo, est prévue dans le courant de cette année. Le ministre de l’Aménagement du Territoire, Hajo Andrianainarivelo, et l’Ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard, se sont rendus sur place hier.

8,21 km

On rappelle que le projet Rocade Est est financé par la Banque Européenne d’Investissement, l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement. Il porte sur la réalisation d’une rocade urbaine de 2 fois 2 voies d’une longueur totale de 8.21 km allant du Boulevard de Tokyo au rond-point d’Andranobevava, en passant par Ambohimahitsy, ainsi qu’une pénétrante urbaine, partant de Nanisana à Ankadindramamy. Le projet comporte également 2 ponts et 41 ouvrages hydrauliques. « La Rocade est un projet important pour Antananarivo, et les habitants de la capitale l’attendaient depuis longtemps. Il est quasiment terminé et va permettre une amélioration considérable de la circulation dans toute l’agglomération d’Antananarivo. C’est également un projet important pour la France et pour l’Europe car c’est un bel exemple de la coopération entre Madagascar et la France » s’est exprimé l’Ambassadeur de France, au cours de la visite.

IndemnisationConcernant l’indemnisation des personnes touchées par le projet, actuellement, 97% des propriétaires des biens non titrés, notamment des maisons, ont été indemnisés, soit 615 des 635 personnes affectées. Les derniers dossiers restants sont en cours de traitement auprès du MATP et au niveau du Trésor public. En ce qui concerne les terrains, seulement 27 % des 738 propriétaires ont été indemnisés. Actuellement les services fonciers du MATP et le ministère des Finances étudient des solutions pour accélérer ces indemnisations, notamment au travers de la mise en place d’une procédure dérogatoire pour les propriétaires n’étant pas en mesure de fournir l’intégralité des justificatifs demandés pour avoir droit à ces indemnisations.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.