Entretien routier : Des milliards d’ariary d’impayés dus aux petites entreprises

Les entrepreneurs d’entretien routier crient famine.

Les entrepreneurs  prestataires des travaux d’entretien routier durcissent le ton. Ils ont tenu, hier, un meeting devant le bureau du Fonds d’Entretien Routier à Ampefiloha (FER), pour réclamer le paiement des impayés par le FER. D’après ces petits entrepreneurs qui ont manifesté pacifiquement, les arriérés se chiffrent à plusieurs milliards d’ariary. « Nous avons accompli nos obligations puisque les travaux que l’on nous a confiés en 2020 étaient finis à temps et livrés régulièrement », ont dénoncé, ces entrepreneurs qui crient à l’injustice. En effet, la grande majorité de ces entrepreneurs d’entretien routier risquent tout simplement de tomber en faillite. « Nous ne sommes plus en mesure de rembourser nos prêts auprès des banques et des institutions de microfinance et nos salariés ne sont pas payés faute de trésorerie », ont expliqué les manifestants qui disent ne plus savoir à quel saint se vouer. « Nous avons approché les autorités de différents échelons comme le FER, le ministère en charge des trésors publics, mais les démarches n’ont  pour le moment pas abouti à du concret et du positif », ont scandé les manifestants. « Si nous ne mourrons pas de la Covid-19, nous risquons de mourir de faim », a déclaré l’un d’eux. Raison pour laquelle, ces entrepreneurs routiers en arrivent à demander au Premier ministre et au président de la République de venir à leur secours, face à la situation particulièrement critique qu’ils traversent.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

7 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Je suis le Président aimé et élu par le peuple malagasy Je fais tout ce que je veux et taisez-vous .J’en ai marre de vos commentaires .Tous les malagasy mangent bien matin ,midi et soir .Ils ont tous du travail .Vous ne dites que des mensonges aux peuples malagasy . Vous n’avez pas honte ? PANR .

  2. Atao akory? Ny fandroavam-bolan’ny fanjakana tsy maintsy tara, izay anaovana ny prix mihoa-pampana. Fa ny mahagaga ahy dia ireto orinasa milaza fa ho faillite raha tsy azony izao dia izao ny volany. Angaha tsy manana client ankoatra ny Fanjakana malagasy? Sa ireto ireo orinasa naorina mba hihinanana marches fotsiny?

  3. MADAGASIKRA MANARAPENITRA AO TSARA ?AO KOA NY PEM ( PILLAGE EXTREME DE MADAGASCAR ) AZA KIVY FA NY KILALAON-RADOMELINE SY NY TARINY MBOLA HO ELA EKENA SA TSY EKENA ????? MERSSSI PREZEEDAN

  4. un état qui n’honore pas ses engagements alors qu’un contrat a été signé entre les parties. METTEZ VOUS A LA PLACE DE SES ENTREPRISES, ILS ONT LEUR FOURNISSEUR ET EMPLOYES A PAYER

  5. FA nahoana no dia ampijalina ny olona miasa. Ry zareo mpitondra angamba tsy mamelona vady Aman janaka, Ny vola misy fa ny fampiasana azy no tsy mazava

  6. Jereo anie ny trosan’ny état amin’ny Jirama, Air Mad ?…ohatra fotsiny ireo kanefa dia mihoapampana satria an-arivony miliara. manginy fotsiny ny ministera rehetra.
    Rehefa tonga ny fifidianana…fidia rajoel…

  7. Venez investir à Madagascar vousvserez soutenus par l état et les institutions. C est certainement un problème informatique comme pour les bourses étudiants. ………

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.