Transformation agro-alimentaire : Cinq industries se lancent dans l’extraction de vanille

La vanille malgache est toujours de bonne qualité.

Seuls environ 2% de la production de vanille de Madagascar sont écoulés sur le marché intérieur en vue d’une consommation locale.

La majorité de la production de vanille provenant des neuf régions à forte potentialité en ce produit phare de la Grande île est destinée à l’exportation. Seuls environ 2% de cette production sont tournés vers le marché intérieur pour une consommation locale, d’après les informations fournies par le ministère chargé de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat. Mais ce taux de consommation locale de vanille pourrait augmenter au fil des ans, grâce au développement des industries de transformation agro-alimentaire dans le pays. A titre d’illustration, cinq industries se lancent actuellement dans l’extraction de vanille. Elles ont déjà effectué une demande d’agrément auprès de ce département ministériel de tutelle, a-t-on appris.

Très prisés sur le marché. Il a été également soulevé que la qualité de la production de vanille identifiée lors de la campagne 2019-2020 a été très bonne compte tenu de l’amélioration du taux de vanilline dans ce produit qualifié d’identité économique pour Madagascar. En outre, la mise en place de ces industries de transformation contribue à la création de la valeur ajoutée locale tout en générant des emplois. A l’instar de la vanille proprement dite, les extraits de vanille en provenance de la Grande île sont également très prisés sur le marché international. D’autres industries de transformation agro-alimentaires dans les pays importateurs s’en procurent également, pour la fabrication de crèmes glacées, entre autres. Cependant, des produits contrefaits circulent en même temps sur le marché international en mettant une appellation Vanille de Madagascar sur les étiquettes alors qu’il s’agit d’une vanille artificielle, a-t-on évoqué. Le ministère de tutelle s’engage à faire des suivis suite aux doléances des exploitants de vanille naturelle de la Grande île, enregistrées aux Etats-Unis.

Report de stock de vanille. Rappelons que le pays a exporté près de 1 780 tonnes de vanilles toutes confondues, dont entre autres, de la vanille, des extraits de vanille et de la vanille en poudre ainsi que bien d’autres produits dérivés lors de cette campagne d’exportation de 2019-2020. Celle-ci sera clôturée vers la fin de ce mois-ci. En revanche, le report de stock de vanille des opérateurs après la clôture de cette campagne sera connu cette semaine, a-t-on précisé. Le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat ainsi que le groupement des exportateurs de vanille de Madagascar et le syndicat des producteurs de vanille de la Grande île vont se concerter afin d’anticiper les décisions à prendre par rapport à ce report de stock de vanille, a-t-on conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire