Filière chocolat : Une grande opportunité pour entreprendre

Des ventes – expositions de chocolats ont eu lieu lors du « Rendez-vous des amoureux du chocolat » à l’Arkadia à Analakely.

Les activités des chocolatiers, même à l’échelle artisanale, sont désormais reconnues comme étant un métier à part entière autant que la pâtisserie et la restauration. 

Une grande opportunité s’offre ainsi à tous ceux qui désirent entreprendre dans la filière chocolat à Madagascar, qu’ils soient profanes ou tout simplement passionnés. En effet, la première école de formation d’artisans chocolatiers dénommée Chocolaterie École Edenia, qui a été mise en place dans le pays, par l’association ASASOA France-Madagascar, dispose du meilleur atout pour les forger à se professionnaliser dans ce métier. « Outre la formation de formateurs, nous offrons également des types de formation professionnelle permettant aux apprentis de découvrir tous les processus de valorisation des fèves de cacao jusqu’à la fabrication des tablettes et des différentes formes et variétés de chocolats ». Achille Rajerison, le directeur de cette chocolaterie école, l’a expliqué lors d’un grand événement intitulé « Rendez-vous des amoureux du chocolat » qui s’est tenu la semaine dernière au centre commercial Arkadia à Analakely.   

 

Apporter des innovations. Il est à rappeler que cet organisme dispose d’un laboratoire équipé selon les normes internationales pour toutes les formations pratiques des futurs artisans chocolatiers. « Même les enfants peuvent le découvrir dans le cadre d’un atelier émotion organisé systématiquement à l’école. Ils fabriquent eux-mêmes leurs propres chocolats pour ensuite les apporter chez eux », a-t-il poursuivi. Des séances de démonstration ont, d’ailleurs, eu lieu dans le cadre de cet événement, sans oublier la vente-exposition des produits finis réalisés par les formateurs de la Chocolaterie École Edenia, et qui ont servi de cadeaux à l’occasion de la célébration de la fête des mères. « Nous ne cessons également d’apporter des innovations en valorisant les produits du terroir, surtout les fruits, en vue de fabriquer des chocolats exceptionnels. On utilise, entre autres, des pâtes de gingembre, des gelées de fruits ou des confitures de barbadine, de physalis, de mûres, de groseilles de Ceylan, de l’ananas et du melon dans la production des chocolats sous différentes formes. Ce sont des produits faits-maison. En effet, j’adore tout ce qui est manuel. Plus tard, j’envisage même de sculpter du chocolat étant donné que la poterie et la céramique me passionnent aussi. », raconte Emma Andriantsimahafotsy, un membre administratif de la Chocolaterie École Edenia.

Accompagner les porteurs de projet. Il est à noter que de nombreux apprentis se sont inscrits lors de cet événement pour suivre des formations au sein de cet organisme qui est désormais membre de la Confédération du Tourisme de Madagascar. Dans la même foulée, le CEERE (Club des Entrepreneurs Étudiants des Rendez-vous des Entrepreneurs), un des participants, s’engage à accompagner les porteurs de projets et les futurs entrepreneurs, via un système de réseautage, pour se lancer dans la filière chocolat, entre autres. Quant à la société Ethanolab, elle y a partagé ses expériences en matière de diversification de produits allant de la fabrication de l’éthanol pur jusqu’à la présentation d’une variété de rhum arrangé 100% naturel. D’autres clubs et associations comme l’IKM, le Club de taekwondo Lion School, le club de rameurs et le club de tennis de table, y ont également été présents. Leur point commun, à tous, étant de former les jeunes. Et en ce qui concerne le CLAC (Club des Amoureux du Chocolat de Madagascar), « nous voulons mettre en valeur la relation entre le chocolat et la santé, grâce à la présentation des produits anti-covid, d’une part, ainsi qu’entre le chocolat et le bien-être à travers l’exposition des produits de beauté, d’autre part », a évoqué le Dr Evelyne Ravahiarivony, présidente de ce club. Divers lots ont été remis aux visiteurs lors d’un tirage au sort.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. chocolat Rakotondrainibe = TOP NIVEAU (excellence gustative !!! due à leur EXPERIENCE +++ )

    autre chocolat de Mada , fabriqué par des karana = vraiment BEURK !!! juste pour le fric…

Poster un commentaire