Création d’entreprises : Digitalisation des procédures avec la plateforme Orinasa

Signature de convention de collaboration pour faciliter les procédures de création d’entreprise à travers la plateforme « Orinasa ».

600 entreprises formelles ont été créées, cette année, auprès de l’EDBM (Economic development board of Madagascar). Ce chiffre représente le cumul de janvier à mai 2021, et indique que 27% des sociétés naissantes sont créées par des étrangers. En effet, la promotion de la création d’entreprises formelles est indispensable pour la relance de l’économie malgache. « Pour faciliter les procédures et alléger le temps de traitement des demandes, ainsi que des coûts relatifs à la création, à la modification et à la dissolution d’entreprises, la digitalisation est une étape incontournable, dans l’optique d’améliorer le climat des affaires et soutenir le secteur privé », c’est ce qu’a annoncé les représentants de l’EDBM, de la Direction générale des affaires judiciaires, des études et des réformes au sein du ministère de la Justice, de la Direction générale des impôts, de la CNaPS (Caisse nationale de prévoyance sociale) et de l’Instat (Institut national de la statistique).

Digitalisation. Ces cinq entités ont signé une convention de collaboration, dans le contexte de la digitalisation de la création d’entreprise via la nouvelle plateforme numérique « Orinasa », dédiée aux procédures de création d’entreprise. Les parties s’engagent à œuvrer sur la digitalisation de la procédure de création, modification et dissolution d’entreprises et de la mise en place d’un identifiant unique pour chaque entreprise. Ladite digitalisation s’étendra à l’échelle nationale suivant un calendrier de déploiement. À noter que la lourdeur des procédures administratives est le motif majoritairement cité par le secteur privé, comme cause de la prolifération de l’informel. Orinasa s’affiche comme solution au problème.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire