Routes nationales : Le calendrier des travaux dans le grand Sud, publié par le MATP

Les travaux d’infrastructures routières se multiplient à travers la Grande-île. Alors que plusieurs projets de reconstruction et de réfection de routes sont entrepris en grand nombre, depuis les deux dernières années, d’autres travaux sont en lancement dans le sud, selon le calendrier publié par le MATP (Ministère de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics). Dans les régions Androy et Anosy, il s’agit des routes nationales 10, 12 et 13. « Pour la RN13, les travaux sur l’axe Betroka – Ihosy commenceront au mois d’août 2021, et sur l’axe Taolagnaro – Ambovombe au mois d’octobre 2021. Les travaux sur la RN12A, notamment sur l’axe Taolagnaro – Vangaindrano, ainsi que le pont d’Ebakiky et Manambondro, seront également lancés en octobre. Enfin, entre Andranovory et Ampanihy, sur la RN10, les travaux débuteront en mai 2022 », a indiqué le ministère. A noter que dans le secteur des travaux publics, le grand Sud de Madagascar est choisi comme prioritaire, pour les travaux de construction et de réhabilitation des routes. Trois grands projets sont actuellement en cours, sur cette partie, notamment le Projet PACFC (Projet d’Aménagement de Corridors et de Facilitation de Commerce), le Projet PACT (Projet d’Appui à la Connectivité des Transports) et le projet de réhabilitation de la RN13.

Financements. Plusieurs partenaires de développement sont engagés dans les projets de réhabilitation d’infrastructures routières, dans le sud. Outre la RN9, la Banque africaine de développement (BAD) prend également la réhabilitation d’une partie de la RN12A, reliant Taolagnaro à Vangaindrano. Une autre partie de cette même route nationale est prise en charge par la Banque Mondiale, à travers le projet PACT. En ce qui concerne la RN13, le projet est financé par l’Union Européenne, pour l’axe Taolagnaro – Ambovombe. Par ailleurs, l’Etat Malagasy a également investi 9 milliards Ariary pour la réhabilitation du tronçon reliant Ihosy à Betroka. Enfin, sur la RN10 reliant Ampanihy à Ihosy, la réhabilitation est également priorisée par l’Etat, avec un financement de la Banque Mondiale à hauteur de 400 millions USD, dont 200 millions USD alloués au tronçon Andranovory – Ampanihy.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Parole Parole disait les chansons de Dalida et Rivera ce sera encore des entreprises chinoises en vedette pour les travaux gagnant gagnant ce n’est pas moi qui disait ce mot plutôt le Président Andry Rajoelina . Comme Madagascar est mal parti depuis la 2ème République qui a recolonisé avec son système communiste alors qu’il n’a jamais connu le Maquis et Djébel ceux qui dirigent le pays depuis sont des gens qui ont votés non au Référendum du Général de GAULLE 1958 c’est pourquoi les malgaches s’ appauvris doucement mais surement les réserves d’or comme monnaie de change mondiale ont été lapides exportés dans pays tiers

Poster un commentaire