MICA – ONUDI : Transfert de matériels et équipements pour les PME

Le MICA et l’ONUDI ont signé un accord de partenariat en faveur de l’industrialisation régionale

Un accord de partenariat a été signé hier entre le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) et l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI). L’objectif consiste à promouvoir l’industrialisation régionale par la valorisation des ressources et du savoir-faire locaux, dans le cadre du développement de la stratégie ODOF (One District, One Factory). Ainsi, l’ONUDI a remis des matériels et équipements servant à concrétiser trois projets. Le premier projet constitue une réponse et relance économique des Nations Unies face à la Covid-19. Financé par Multi-Partner Trust Fund (MPTF), il concerne la sauvegarde des emplois durant la pandémie, l’appui à l’entrepreneuriat et l’amélioration du niveau des entreprises dans les différentes régions du pays.

Canne à sucre. A travers ce fonds, quelques PME ont bénéficié des matériels et équipements visant à atténuer l’impact de la pandémie, tout en limitant les chômages techniques et en répondant à la demande urgente en production de 400.000 masques. Il s’agit d’un lot de machines à coudre, surjeteuses et piqueuses, et des machines à découpe avec table pour les dix bénéficiaires dont deux PME et huit associations sélectionnées dans les régions d’Analamanga, Atsinanana, Alaotra Mangoro et Analanjirofo. Le 2e projet s’intitule « Appui à la transformation semi-industrielle de la canne à sucre ». Il vise l’amélioration et la valorisation de la productivité du secteur semi-industriel de la canne à sucre, intégrant les petits producteurs indépendants, par la dotation de matériels et équipements accompagnée de transfert de technologie.

Formalisation des artisans. Enfin, le 3e projet constitue l’élaboration d’un livret relatif aux métiers d’artisan. L’ONUDI a soutenu le recensement des métiers d’artisan au nombre de 157 actuellement dans le but de les distinguer des autres secteurs d’activités, tout en facilitant leur professionnalisation. La formalisation des artisans n’est pas en reste. Ainsi, un livret sur l’artisanat a été élaboré et mis à la disposition du MICA. Ce qui favorisera l’accès à une source d’information fiable sur les métiers d’artisan. Il permettra aussi des échanges et des partages d’opportunités sur les métiers afin de favoriser l’entrepreneuriat et soutenir les investissements dans le secteur de l’artisanat, tout en orientant les éventuels nouveaux entrepreneurs sur le secteur.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.