Assainissement : Un projet de traitement des déchets préparé par la CUA

La CUA, l’Union européenne et Let’s do it Madagascar, ensemble pour l’assainissement (CUAUE).

Le traitement des déchets est une industrie qui peut rapporter gros, aussi bien en termes socio-économique qu’environnemental.

Lentement mais sûrement, l’assainissement de la Capitale fait son chemin. Et avec des résultats plutôt positifs.

Signes encourageants

« On avance, mais il y a encore énormément de choses à faire », a déclaré le Maire Naina Andriantsitohaina, lors d’une conférence de presse qui a marqué le lancement du grand nettoyage de la  prévu samedi prochain. Une manière pour lui de dresser un tableau plus ou moins prometteur de l’assainissement de la ville des Mille, où en matière de collecte des ordures par exemple, on note des chiffres encourageants, avec un taux de remplissage de 45% des bacs à ordures. « La CUA réalise des efforts mais la responsabilité des citoyens est requise pour que les ordures soient déposées dans les bacs aux heures fixées », a déclaré le maire en précisant que des projets sont en cours d’élaboration pour une meilleure gestion des déchets dans la Capitale. Il a notamment annoncé la prochaine acquisition de camions-citernes de collecte de déchets humains (les fameux mpaka t… d’antan).

Projet intégré

Une acquisition qui sera mise à profit par la CUA pour d’autres projets. En effet, les déchets humains qui seront collectés seront exploités pour la production de biogaz. Lequel servira également pour le montage d’unités de fabrication de pavés autobloquants. Une initiative qui sera également créatrice d’emplois. En effet, selon les explications de Naina Andriantsitohaina, des femmes démunies seront employées pour la collecte des déchets plastiques, lesquels serviront à la production de pavés autobloquants que la CUA pourra également utiliser pour la construction de routes et de trottoirs. Un projet intégré, en somme, et qui sera profitable à plusieurs niveaux. En particulier pour l’assainissement, la création d’emplois et la lutte contre la pauvreté, ainsi que la protection de l’environnement. Mais en attendant ce projet qui révolutionnera le processus d’assainissement de la ville, la CUA continue de multiplier les initiatives pour un « Antananarivo ville propre ».

Grand nettoyage

C’est le cas notamment de l’initiative « grand nettoyage en ville » qui sera réalisée samedi prochain. Il s’agira de procéder à un nettoyage en profondeur le long de la digue d’Ikopa à partir d’Anosizato jusqu’au marché artisanal d’Ambohitrimanjaka. Les citoyens de bonne volonté sont invités à ce nettoyage qui va, non seulement embellir la digue et ses environs, mais également et surtout servir de sensibilisation à la population qui doit prendre conscience du fait que parvenir à une ville propre nécessite avant tout une participation et un engagement citoyen. Cette action se base sur la campagne UE Beach Cleanup, une campagne de sensibilisation mondiale destinée à stimuler la mobilisation en faveur des océans au moyen d’actions concrètes visant à protéger son précieux écosystème. A Antananarivo, l’initiative est organisée conjointement avec l’Union Européenne, l’association Let’s do it Madagascar et la CUA. La participation de l’Union européenne à cette initiative symbolise la reconnaissance de ce bailleur de fonds par rapport aux efforts réalisés par la CUA. « Suite à tous les efforts déjà entrepris par la CUA sur la ville, poursuivre la sensibilisation de la population sur les effets néfastes de la pollution marine sur notre environnement prend tout son sens. Certes, l’action sur la digue de l’Ikopa est ponctuelle, mais elle vise à montrer combien nous avons tous un rôle à jouer, à Tana, à Madagascar et ailleurs sur notre belle planète. Nous devons lutter contre la propagation des déchets de plastique dans l’environnement », a déclaré Giovanni di Girolamo, Ambassadeur de l’Union européenne à Madagascar et aux Comores. « Nous devons réapprendre à vivre ensemble et changer notre façon de penser en reconstruisant l’espoir et la vie que nous méritons », a pour sa part déclaré le maire Naina Andriantsitohaina.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire