Mahajanga : Les bas quartiers sous l’eau



Jacaranda
On se déplace en canot à moteur dans les ruelles des bas quartiers.
On se déplace en canot à moteur dans les ruelles des bas quartiers.

Les fortes précipitations de ces derniers jours dans la Cité des Fleurs ont engendré de nombreux dégâts. On compte actuellement quelque 800 sinistrés. Dans les bas quartiers, on se déplace en vedette à moteur dans les ruelles impraticables de Tsararano Ambany, Ambalavola et dans le Vallon de Mitzinger qui essaie de lutter contre une houle, menace permanente en pareille saison. Depuis le 15 janvier, les établissements scolaires de la ville ont été fermés. Les sans-abri sont logés à l’EPP Tsararano Ambony, EPP Fiofio et dans  la Maison du Quartier Ambalavola. Mais des gens n’ont pas accepté de quitter leurs maisons inondées. Ils craignent des cambriolages. Une éventualité qui n’est pas à écarter. Pour leur part, ils ont bénéficié d’une assistance alimentaire offerte par des associations et des personnes de bonne volonté.

Toujours dans la Région Boeny, le district de Soalala n’est épargné par le mauvais temps. On dénombre actuellement 300 sans-abri. Les pertes sont considérables, selon les informations reçues de cette localité lointaine. Les réserves de paddy de plusieurs tonnes et des semences pour la prochaine culture se trouvaient sous l’eau. Une perte considérable, selon nos sources. Les rizières sont ensablées, une école et deux maisons d’habitation ont été détruites. Trois fokontany : Vilanandro, Antanambao et Belafika sont les plus touchés.

recueillis par r.s.

Share This Post